510 - Rôle possible de la recherche dans les master métiers de l’enseignement : entre rapport au savoir et développement identitaire/professionnel.

Nathalie Sayac

Université Paris Est Créteil-IUFM de Créteil

Laboratoire LDAR[1], EA 4434 (Paris-Diderot), France

 

Catherine Delarue-Breton

Université Paris Est Créteil-IUFM de Créteil

Laboratoire CIRCEFT-Escol[2], EA 4384 (Paris 8-UPEC), France

 

Mots-clés : contenus de formation, recherche, mémoire, négociation dialogique

 

Clanet (2009) indique que malgré un certain consensus sur la présence nécessaire de la recherche dans la formation des enseignants, les relations entre les deux domaines sont encore peu élucidées, et nécessitent des investigations. Celles que nous proposons de présenter ici concernent deux plans :

- celui des contenus de formation proposés dans certaines des UE[3] recherche de l’actuel master spécialité Métiers de l’enseignement du premier degré de l’IUFM[4] de Créteil ;

- celui du mémoire élaboré par les étudiants au sein de ce master.

En ce qui concerne les contenus de formation, une recherche antérieure concernant les pratiques des formateurs de professeurs des écoles en mathématiques à l’IUFM (Sayac, 2012) a montré que la question des savoirs de formation retenus détermine en grande partie les pratiques des formateurs, et sont par conséquent au cœur des enjeux de la formation en mathématiques des futurs enseignants. Il s’agit donc ici d’investiguer la nature et la diversité des contenus proposés dans le cadre d’une initiation à la recherche en didactique des mathématiques en lien avec les pratiques des formateurs. Ces contenus feront l’objet d’un travail de catégorisation en termes de savoirs (Kuzniak, 2007), mais seront également appréhendés en termes de stratégies de formation et de postures (Deblois & Squalli, 2002). Cette initiation est proposée aussi bien aux étudiants en formation initiale (FI) qu’à des enseignants désireux d’obtenir ce diplôme en formation continue avec validation des acquis professionnels (FC avec VAP).

D’autre part, C. Donahue (2001), dans un article consacré au développement du sujet écrivain entrant à l’université, montre en quoi les écrits des étudiants peuvent constituer un espace de négociation dialogique, leur permettant de se développer en tant que sujet et de s’approprier une culture partagée, donc de négocier l’entrée dans un monde universitaire académique. Nous montrerons, à partir de l’analyse d’écrits intermédiaires de mémoire de d’étudiants de ce master (FI et FC avec VAP), que ce mémoire est d’autant plus susceptible de représenter un tel espace qu’il requiert des étudiants une participation aux décisions relatives à son élaboration, qui peut aller jusqu’à relever de l’autodirection (Gérard, 2010). Les marques linguistiques de ces mouvements dialogiques (positionnement énonciatif, ponctuation, modalités etc.), qui peuvent traduire des changements de postures, une appropriation des cadres épistémologiques de la discipline concernée, un conflit de représentation etc. seront analysées.

 

Références bibliographiques :

Altet M., Paquay L., Perrenoud P. (2002) (Dir.). Formateurs d’enseignants. Quelle professionnalisation ? Bruxelles : De Boeck.

Beillerot, J., Blanchard-Laville, C. & Mosconi, N. (1996), Pour une clinique du rapport au savoir, Paris, L’Harmattan.

Charlot B., Bautier É. & Rochex J.-Y. (1992) : Ecole et savoir dans les banlieues … et ailleurs. Paris : A. Colin.

Clanet J. (Dir), (2009), Recherche/formation des enseignants, quelles articulations ? Rennes : Presses Universitaires de Rennes.

Deblois L. & Squalli H. (2002). Implication de l’analyse de production d’élèves dans la formation des maitres. Educational Studies in Mathematics 50, p 212- 237

Delarue-Breton C., Sayac N. (2011). Masterisation de la formation des enseignants : enjeux, obstacles et inégalité scolaire ? Diversité, 166, 105-110.

Donahue C. (2001). Effets de l’écrit sur la construction du sujet textuel à l’université. Spirale, 28, 76-108.

Gérard L. (2010). La supervision de mémoire en master : l’étudiant comme principal acteur de sa réussite. Revue internationale de pédagogie de l’enseignement supérieur [En ligne] 26-2|2010. Mis en ligne le 08 février 2011, consulté le 07 octobre 2012 http://ripes.revues.org/407

Kuzniak A. (2007). Savoir mathématique et enseignement didactique et pédagogique dans les formations initiales du premier et du second degrés, Recherche & Formation, 55, 27-40.

Sayac N. (2012). Analyser les pratiques de formateurs en mathématiques pour questionner la formation des enseignants dans le 1er degré. Les Cahiers du Cerfee, 30, Presses Universitaires de la Méditerranée.

Sayac N. & Delarue-Breton C. (2012). Recherche, rapport au savoir et (pré)professionnalisation des enseignants. In R. Lozi & N. Biagioli (eds). Actes des Deuxièmes rencontres des chercheurs en interdidactique : L’initiation à la recherche dans la formation des enseignants à l’université (Université de Nice Sophia-Antipolis, 25-26 octobre), 134-143.

 


[1] LDAR : Laboratoire de Didactique André Revuz

[2] CIRCEFT-Escol : Centre Interdisciplinaire de Recherche sur la Culture, l’Éducation, la Formation, le Travail, axe Éducation-Scolarisation

[3] UE : Unité d’Enseignement

[4] IUFM : Institut Universitaire de Formation des Maîtres.