509 - 3D Virtual Operating Room : un outil pour accompagner le changement des pratiques dans la gestion des risques en bloc opératoire

Ingrid Verscheure

Université Toulouse II – Le Mirail, France

 

Cathy Lelardeux,

Université Jean-François Champollion, France

 

Thomas Rodsphon

CHU Toulouse, France

 

Vincent Minville

CHU Toulouse-Neurochirurgie, Université Paul Sabatier, France

 

Vincent Lubrano

CHU Toulouse-Neurochirurgie, Université Paul Sabatier, France

 

Mots-clés : santé, apprentissage, risque bloc opératoire, Serious Game, didactique professionnelle, accompagnement du changement, conception

 

Depuis 2010, la Haute Autorité de Santé (HAS) impose d’utiliser une check-list dans les blocs opératoires, afin de valider collectivement que les procédures ont bien été appliquées ; dans le but de concourir à la diminution des évènements indésirables graves. L’introduction de cette check-list participe à une volonté politique de modifier les pratiques des professionnels du bloc opératoire. Au regard des différentes contraintes de formation dans le milieu médical, les Serious Games ont semblé être un outil intéressant pour accompagner le changement des pratiques (Galaup, Viallet, Amans-Passaga, 2010). Ainsi, le projet concerne la formation des professionnels de santé du bloc à la gestion des risques. L'équipe pluridisciplinaire du Serious Game Research Network propose une stratégie d'élaboration d'une plateforme de simulation 3D sur internet pour former et entraîner collectivement les professionnels du bloc opératoire à la gestion des risques et à la prévention des évènements indésirables graves intitulée 3DVOR (3D Virtual Operating Room). Ce projet comporte plusieurs phases : une phase d'élaboration d’un référentiel de compétences interprofessionnelles à propos de la gestion des risques, qui vise un changement des pratiques d’interaction ; une phase d'évaluation dans des situations de formation initiale et continue. Les problématiques centrales sont celles du travail d'équipe et du partage de compétences interprofessionnelles.

Dans cette communication nous traitons de la première phase. Du point de vue des Serious Games, le système cherche à accompagner les différents acteurs du bloc opératoire pour construire des connaissances et des compétences à partir des manières d’agir et de raisonner individuellement et collectivement mises en œuvre dans des situations opératoires réelles. Ainsi, le but est de mieux s’adapter à la variabilité des cas et des situations au sein d’une intervention donnée. Dans la phase d'élaboration, nous nous sommes placés dans une perspective de didactique professionnelle (Pastré, 2002). Elle nécessite de procéder à l’analyse de l’activité collective chirurgicale complexe en essayant de déterminer les règles de prélèvement des informations, les éléments pertinents d’une situation pour décider de l’action à réaliser, les connaissances transversales ou spécifiques aux différents professionnels intervenant collaborativement dans le bloc opératoire.

Nous nous intéressons à l’activité opératoire chirurgicale lors de diverses opérations afin de recueillir les connaissances et compétences nécessaires à mettre en œuvre pour réaliser ce type d’intervention, en vue de la conception de scénarios pour le Serious Game. Nous avons plus spécifiquement observé en situation la circulation de l’information entre les différents acteurs du bloc, pour ce qui concerne la gestion du risque au bloc opératoire. Notre travail cherche à montrer l’intérêt d’accompagner les acteurs. En effet, notre posture de didactique professionnelle nous permet d’intervenir auprès des professionnels du bloc pour rendre explicites leurs conduites tacites, et ainsi proposer des mises en situation virtuelles très réalistes de cas critiques amenant les usagers à se forger une expérience virtuelle susceptible d’améliorer leur rapport à la gestion et à la prévention des risques.

 

Références bibliographiques :

Clot, Y. (1993). Le garçon de bloc : essai d’ethnopsychologie. Education Permanente, n°116, p. 98-100.

Galaup, M, Viallet, F., Amans Passaga, C. (2010). Conception d'un jeu sérieux en génie mécanique : identification des compétences et des savoirs à enseigner. Séminaire Doctorants Ardist, Paris, Palais de la découverte, 26/11/10.

Pastré, P. (2002). L’analyse du travail en didactique professionnelle. Revue Française de Pédagogie 138, 9-17.