*491 - La curricularisation des processus d'intervention socioéducative des ONG du secteur communautaire est-elle possible ou simplement souhaitable ?

En l'absence de dépôt de l'auteur, voici le projet déposé avant expertise.

 

LAROSE François

CRIÉSÉ, Université de Sherbrooke

 

BOULANGER Dany

CRIÉSÉ, Université de Sherbrooke

 

COUTURIER Yves

CRIÉSÉ, Université de Sherbrooke

 

Mot-clés: Intervention éducative et socioéducative; Empowerment; Relation pédagogique; Parents marginalisés

 

La stabilisation et la formalisation des mécanismes d'intervention déployés par les acteurs du secteur communautaire, du moins selon l'acception nord-américaine du terme soit les ONG offrant des services aux populations de milieux socioéconomiquement faibles, représente un très ancien objet de controverse lorsque, par ailleurs, se pose la question de la pérennisation du financement de leur action (Bélanger et Lévesque, 1992). La réticence des acteurs de ce secteur, y incluant celui de l'alphabétisation auprès des populations marginalisées, à toute forme de structuration organisationnelle de l'intervention et, conséquemment, à toute institutionnalisation de cette dernière n'est pas nouvelle. Au Québec, elle se manifeste de façon cyclique depuis la fin des années 1970 consécutivement à la structuration de réseaux de services règlementés par l'État, mais issus des mouvements populaires de "gauche" intervenant dans les quartier populaires souvent marginalisés depuis les années 1960 (Blondin, 1968; D'Amours, 1999; Gareau, 1990). Pourtant l'intervention socioéducative, telle qu'elle se déploie dans les pratiques des acteurs de ce type d'organisation, notamment lorsqu'elle s'inscrit dans la durée, permet l'émergence d'approches pédagogiques, certes idéologiquement fondées et orientées, mais qui pourraient gagner en efficacité et, surtout en cohérence, si elles étaient formalisées au plan didactique, sinon curriculaire. En fait, c'est toute la dimension éducative de l'intervention socioéducative (ISÉ) et de l'administration de la preuve de son efficacité qui est ici mise en cause (Auteurs, 2012). Dans le cadre de cette communication, après avoir décrit la trajectoire d'émergence et de relative pérennisation sociale d'un organisme communautaire ciblant à la fois le développement des compétences éducatives parentales, l'autonomie économique et sociale ainsi que la capacité d'encadrement scolaire de la part d'individus provenant de populations sous-scolarisées et marginalisées de quartiers défavorisés du sud-ouest montréalais, nous procéderons à la présentation de l'analyse de contenu du discours des intervenants et des parents bénéficiaires au regard de la spécificité pédagogique du modèle d'intervention éducative. Nous ferons ensuite état des correspondances entre la spécificité de la pédagogie mise en oeuvre et le type de matériel didactique développé au travers du temps tout en demeurant ancré dans la réalité quotidienne des sujets. Nous décrirons, en conséquence, les principales caractéristiques pédagogiques et didactiques expliquant l'efficacité d'une forme d'ISÉ au plan de l'empowerment (Perkins et Zimmerman, 1995; Rappaport, 1984) déployée depuis une décennie. Nous terminerons notre propos en démontrant en quoi seule l'inscription de ce type d'intervention dans une perspective écologique (Bronfenbrenner, 1977, 1979) permet le transfert des compétences construites chez le parent et l'inscription des effets de l'ISÉ dans la perspective d'une relation de nature plus égalitaire, voire partenariale, entre parents provenant de populations dites "à risque", personnels scolaires et tiers acteurs des réseaux de la santé et des services sociaux.

 

Références :

Bélanger, P.R. et Lévesque, B. (1992). Le mouvement populaire et communautaire: de la revendication au partenariat (1963-1992). In G. Daigle et G. Rocher (dir), Le Québec en jeu. Comprendre les grands défis (pp. 713-747). Montréal: Les Presses de l’Université de Montréal. Bronfenbrenner, U. (1977). Toward an experimental ecology of human development. American Psychologist, 32(7), 513-531. Perkins, D.D. et Zimmerman, M.A. (1995). Empowerment theory, research and application. American Journal of Community Psychology, 23(5), 569-579.