488 - Décrochage scolaire: représentations des facteurs de risque et modalités de prise en charge des élèves de la part des enseignants

Valérie Angelucci
Haute école pédagogique Vaud, Suisse
 
Julien Chapuis
Haute école pédagogique Vaud, Suisse
 
Anne-Françoise de Chambrier
Haute école pédagogique Vaud, Suisse
 
Léonie Liechti
Haute école pédagogique Vaud, Suisse

 

Mots clés : décrochage scolaire, représentations, alliances éducatives, actions pédagogiques

 

La recherche que nous conduisons actuellement en collaboration avec six structures accueillant des élèves en situation de décrochage scolaire poursuit deux objectifs. D'une part, elle cherche à dégager les représentations des enseignants vis-à-vis des facteurs de risque du décrochage et à analyser les liens entre ces représentations et les caractéristiques personnelles des enseignants. D'autre part, cette recherche vise à identifier les alliances éducatives et les actions pédagogiques que les enseignants déclarent mettre en œuvre afin de faire évoluer favorablement le parcours scolaire de l'élève, et ce en fonction du profil de décrocheur (Janosz, 2000).

Si plusieurs travaux (Blaya 2010, Broccolichi et Ben-Ayed 1999, Fortin et Picard 1999, Janosz et Leblanc, 2005) démontrent l'existence de multiples facteurs (personnels, familiaux et scolaires) influençant le risque de décrochage, d'autres (Parent, Duquette, Carrier, 1993) mettent en évidence la tendance des enseignants à attribuer moins d'importance aux facteurs scolaires qu'aux facteurs personnels et familiaux. Les recherches qui se sont intéressées plus particulièrement aux représentations des causes de l'échec scolaire en lien avec les caractéristiques des enseignants semblent encore rares et peu concordantes (Bouchamma 2002, Do 2007, Pini 1991). Par ailleurs, plusieurs auteurs se sont intéressés aux différentes modalités de prise en charge favorisant l'accrochage tant au niveau des dispositifs interprofessionnels relevant de bonnes pratiques (Gilles et al, 2007; Pain, 2010) que de l'importance des alliances concertées (Blaya, Gilles, Plunus & Tièche Christinat, 2011).

Les données traitées sont issues d'un questionnaire adressé à des enseignants de l’école régulière (n=700) composé de trois volets : 1) caractéristiques des enseignants ; 2) représentations des enseignants vis-à-vis des facteurs de risque du décrochage (échelle de type Lickert de 1 à 6) ; 3) modalités de prise en charge en termes d'alliances éducatives et d'actions pédagogiques (échelle de type Lickert de 1 à 6). Ce dernier volet contient des vignettes présentant deux profils type d'élèves décrocheurs ("discret" vs "inadapté", Janosz, 2000).

A partir des dimensions extraites suite à une analyse en composante principale, nos premiers résultats (t-tests pour échantillons indépendants et analyses de variance simple) rejoignent à quelques nuances près ceux des auteurs cités précédemment quant à la tendance des enseignants à attribuer moins d'importance aux facteurs scolaires qu'aux facteurs personnels et familiaux. Ils font également apparaître des différences de représentations selon les caractéristiques personnelles des enseignants. Enfin, on remarque que les enseignants engagent des actions pédagogiques qui varient selon le profil de décrocheur. Nous analyserons plus en détail ces résultats lors de notre présentation.

 

Références bibliographiques :

Blaya, C. (2010). Décrochages scolaires. L'école en difficulté. Bruxelles : De Boeck.

Blaya, C., Gilles, J. L., Plunus, G., & Tièche Christinat, C. (2011). Accrochage scolaire et alliances éducatives: vers une intégration des approches scolaires et communautaires. Education et francophonie, XXXIX:2(automne 2011), 227-249.

Broccolichi, S. & Ben-Ayed, C. (1999). L'institution scolaire et la réussite de tous aujourd'hui : "pourrait mieux faire". Revue française de pédagogie, 129, 39-51.

Bouchamma, Y. (2002). Relation entre les explications de l’échec scolaire et quelques caractéristiques d’enseignants du collégial. Revue des sciences de l'éducation, 28 (3), 649-674.

Do, C.-L. (2007). Les représentations de la grande difficulté scolaire par les enseignants : Année scolaire 2005-2006 (D.E.P.P n°182). Paris : Ministère de l’Education nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Fortin, L. & Picard, Y. (1999), Les élèves à risque de décrochage scolaire:facteurs discriminants entre décrocheurs et persévérants. Revue des sciences de l'éducation, 25(2), 359-374.

Gilles, J.-L., Bosmans, C., Mainferme, Piette, S.-A., Plunus, G., Radermaecker, G. et Voos, M.-C. (2007a). Apports d'un modèle de paramétrage des actions didactiques et d'une approche qualité dans le contexte du CAPAES. In : Actes du 24ème congrès de l’Association Internationale de Pédagogie Universitaire (AIPU) : Vers un changement de culture en enseignement supérieur – Regards sur l’innovation, la collaboration et la valorisation. Montréal : Université de Montréal

Janosz, M. (2000). L'abandon scolaire chez les adolescents : perspective nord- américaine. VEI Enjeux, 122, 105-127.

Janosz, M. & Leblanc, M. (2005). L'abandon scolaire à l'adolescence : des déterminants communs aux trajectoires multiples. In G. Brandibas & R. Fourasté (Eds.), Les accidentés de l'école (pp. 67- 97), Paris : L'Harmattan.

Pain, J. (2010). Déscolariser le décrochage. Les alliances éducatives pour lutter contre le décrochage scolaire. Berne : Peter Lang. pp. 193-205 

Parent, G., Duquette, R. & Carrier, J. (1993). Opinions des enseignants sur les causes du décrochage scolaire. Revue des sciences de l'éducation, 19(3), 537-553.

Pini, G. (1991). Effets et méfaits du discours pédagogique : échec scolaire et redoublement vus par les enseignants. Education et recherche, 13(3), 255-271.