470/0 - Ecole et nation aujourd’hui : approches comparées (France – Grande-Bretagne)

Géraldine Bozec

Centre d’études européennes/Sciences Po, France

 

Patricia Legris

CERHIO, Université Rennes 2, France

 

Mots clés: nation, immigration, citoyenneté.

Ce symposium interroge la contribution de l’école contemporaine à la formation et au renforcement des identités collectives, de l’identité nationale en particulier. Historiquement, les systèmes éducatifs ont joué un rôle clef dans la construction des nations (Thiesse, 2001), de manière toutefois différente selon les pays considérés (Green, 1990). A l’image des travaux sur le nationalisme (Gellner, 1989 ; Anderson, 2006), les recherches s’intéressant aux rapports entre l’école et la nation ont surtout porté sur les débuts de la construction nationale au 19ème siècle et dans la première moitié du 20ème siècle et beaucoup moins sur la manière dont l’école contribue aujourd’hui à forger le lien national. Les réflexions sur le sujet soulignent pourtant la nouveauté du contexte contemporain. L’accélération de la mondialisation, le développement de l’intégration européenne, la montée de l’individualisme et le pluralisme culturel qui caractérise les sociétés actuelles viennent questionner la place de la nation (et l’image qui en est donnée) à l’école.

Ces réflexions se développent sans pour autant que ce phénomène soit étudié de manière extensive sur la base de données empiriques relatives aux débats et aux systèmes éducatifs contemporains. Ce symposium vise à nourrir ce champ de recherche en faisant dialoguer les travaux fondés sur une base empirique et portant sur différents contextes nationaux. Le point de vue se veut comparatif : les communications portent sur la France, sur la Grande-Bretagne ou sur ces deux cas nationaux. Le symposium permettra ainsi de mettre à jour tant les convergences que les différenciations qui apparaissent aujourd’hui entre les deux pays. Les communications interrogent les relations entre l'école et la nation à partir de diverses entrées thématiques et empiriques : débats publics récents sur la problématique coloniale dans l'histoire enseignée en France ; perceptions par les élèves du rôle des minorités dans l'histoire britannique ; définition et place de la nation dans les curricula scolaires (d’histoire, de géographie et d’éducation à la citoyenneté) en France et en Grande-Bretagne. Les trois communications soulignent l'importance prise aujourd’hui par les controverses sur la place des minorités et des populations issues de l'immigration dans l'identité et l'histoire nationales.

 

Références :  

Anderson, B.  (2006). L'imaginaire national : réflexions sur l'origine et l'essor du nationalisme. Paris : La Découverte.

Gellner, E. (1989). Nations et nationalisme. Paris : Payot.

Green, A. (1990). Education and state formation: the rise of education systems in England, France and the USA. Basingstoke: Macmillan.

Thiesse, A.-M. (2001). La création des identités nationales : XVIIIe-XXe siècle. Paris : Seuil.

 

Discutante : Patricia Legris, CERHIO, Université Rennes 2.