469 - Le métier de chargé d'insertion des travailleurs handicapés en centre de réadaptation professionnelle : une approche clinique

Joëlle Bongiovanni Sorignon

Aix Marseille Université - EA 4671 ADEF - ERGAPE, France

 

Mots clés : chargé d’insertion - réadaptation professionnelle - analyse de l’activité - dilemmes de métier

 

Cette recherche a pour objet l’activité des chargés d’insertion intervenant dans le cadre de la réadaptation professionnelle. Comment ces professionnels interrogent-ils et renormalisent-ils leur mission d’accompagnement des trajectoires d’insertion socio-professionnelle des travailleurs handicapés ? 

Les centres de réadaptation professionnelle sont des établissements médico-sociaux de formation professionnelle (Mérian, 2010) et s’efforcent d’apporter une réponse adaptée aux situations et aux besoins des travailleurs handicapés, en particulier en termes d’aménagement pédagogique, de suivi médico-psycho-social et d’accompagnement vers l’emploi. Dans ce cadre, les chargés d’insertion sont constamment pris entre l’obligation de satisfaire à des objectifs impulsés par les politiques publiques et ce que cela leur demande (dimension subjective de leur activité) d’accompagner ces adultes dans un projet d’insertion socio-professionnelle (Brun, 2010).

Le cadre théorique de l’ergonomie de l’activité et le cadre méthodologique fondé sur des méthodes indirectes (Vygotski, 1997) - instruction au sosie et autoconfrontation (Faïta, 2007) -  nous permettent de développer une approche clinique auprès de chargés d’insertion exerçant en CRP. Nous présenterons quelques résultats qui, dans un secteur où valeurs marchandes et non-marchandes cohabitent, rendent compte des débats de normes et de valeurs qui amènent ces professionnels à une renormalisation des prescriptions de leurs missions (Schwartz, 2003), et de la manière dont ils se positionnent dans ce cadre pour le moins contradictoire.

Il s’agit donc ici de contribuer à réinterroger de manière plus globale la notion d’accompagnement des trajectoires d’insertion professionnelle des personnes handicapées. Et pour aller plus loin, proposer une mise en perspective des attendus sociaux de la notion d’inclusion avec la prise en compte par les professionnels de la dimension éthique de leur mission, mais aussi montrer l’intérêt de l’apport du secteur médico-social à la réflexion sur l’inclusion des personnes handicapées dans la vie de la cité.

 

Bibliographie :

Mérian, I. 2010. L’accessibilité de la formation professionnelle pour les personnes en situation de handicap après la loi du 11 février 2005. Interactions, vol 4

Brun, G. 2010. Dispositifs de maintien dans l’emploi et d’insertion professionnelle des travailleurs handicapés. www.cereq.fr

Vygotski, L. 1997 (3ème éd.) Pensée et langage. Paris : La Dispute

Faïta, D. 2007, L’image animée comme artefact dans le cadre méthodologique d’une analyse clinique de l’activité. Activités, vol 4, n°2. www.activites.org

Schwartz, Y. (2003). Travail et ergologie. Toulouse : Octares