455 - La bande de jeunes : de la communication médiatique aux représentations professionnelles.

Frédérique Hille

Université Toulouse 2 Le Mirail, France

 

Sara Fougères

Université Toulouse 2 Le Mirail, France

 

Michel Lac

Université Toulouse 2 Le Mirail, France

 

Mots Clefs : bande de jeunes, communication médiatique, intervention sociale, représentations professionnelles, émotions.

 

Depuis plusieurs années, le champ professionnel de l'intervention sociale est traversé par des bouleversements questionnant l'action éducative. La violence des jeunes, tout particulièrement, demeure une question vive pour les chercheurs en sciences de l'éducation. Cette communication se propose de repenser la question de la violence juvénile sous une forme concrète : la bande de jeunes, entendue comme objet médiatico-politique (Lévy, Mucchielli & Zauberman, 2006).

Evoquer un objet ayant une réalité médiatique renvoie aux processus inhérents à la formation de la pensée sociale, notamment la communication médiatique, (Hass & Jodelet, 2007). Afin d'observer l'image véhiculée, nous questionnons les représentations sociales (RS), entendues comme formes de connaissances particulières qui permettent notamment de donner une signification à l'objet et d'orienter les pratiques (Moscovici, 1976), et plus précisément, les représentations professionnelles (RP) (Piaser, 1999), savoirs construits par les professionnels, en contexte professionnel et ayant valeur d'enjeu professionnel. Nous rendons compte des éléments de représentations de l'objet bande de jeunes à travers (1) une analyse de contenu de la presse, (2) une analyse des RP et RS. A ce titre, la constitution d'un corpus d’articles de presse (1980-2012) à partir du mot clef « bande de jeunes » permet de réaliser une Classification Hiérarchique Descendante donnant ainsi à voir les différents univers lexicaux mobilisés autour de cet objet (notamment sa dimension criminalisante et violente). Les représentations sont recueillies au moyen d'une association libre au mot inducteur bande de jeunes auprès de travailleurs sociaux et d'étudiants. Une variation du contexte psychosocial est mise en place afin de vérifier si la bande de jeunes doit être considérée comme un objet sensible. Le contexte de substitution, qui déplace l'enjeu de l’échange, permet de réduire la pression sociale et autorise le sujet à verbaliser des éléments tus en contexte normal.

L'analyse de similitude met en évidence, en contexte de substitution, une représentation qui s'articule autour des éléments : violence, banlieue, délinquance, incivilité, drogue, danger et peur. Ces résultats permettent de qualifier cet objet de sensible dont la zone muette (un ensemble de sous-cognitions tues en contexte normal) renvoie à des éléments criminalisants - propres aux éléments de représentations médiatiques - et à des éléments affectifs. Ceci met en lumière le rôle de la composante affective dans les RS et les RP, rôle déterminant mais souvent peu questionné (Guimelli & Rimé, 2009) dans le champ professionnel des métiers de la relation à autrui, ici, le travail social. Deux pistes de réflexion peuvent être alors soulevées. D'une part, le rapprochement conceptuel entre RS et émotions en termes de construction et de diffusion (Guimelli & Rimé, 2009). D'autre part, l'impact des émotions médiatiques (Scherrer 2006) chez les sujets, notamment dans le cadre des relations intra et interprofessionnelles.

 

Références bibliographiques :

Guimelli, C. & Rimé, B. (2009). Représentations sociales et émotions. In P. Rateau & P. Moliner (Eds.), Représentations sociales et processus sociocognitifs. Rennes: Presses Universitaires de Rennes, p. 165-180.

Haas, V. & Jodelet, D. (2007). Pensée et mémoire sociales. In J.P. Pétard (Ed.), Psychologie Sociale. Paris : Bréal, p. 111-160.

Lévy, R., Mucchielli, L. & Zauberman, R., (Eds) (2006). Crime et insécurité: un demi-siècle de bouleversements: mélange pour et avec Philippe Robert. Paris : L’Harmattan.

Moscovici, S. (1976). La psychanalyse, son image, son public. Paris: Presses Universitaires de France

Piaser, A. (1999). Représentations professionnelles à l’école. Particularités selon le statut : enseignant, inspecteur. Thèse. Toulouse : Université le Mirail

Scherer, K. (2006). Évolution de la société : quel avenir pour les émotions? Revue européenne des sciences sociales, (XLIV-134), p. 277–289.