445 - Cyberviolence à l'université: le risque perdure ?

Julien Berthaud

I3DL, Université de Nice Sophia Antipolis, France - berthaud.julien@etu.unice.fr

 

Catherine Blaya

I3DL, Université de Nice Sophia Antipolis - Observatoire International de la Violence à l'Ecole, France - Catherine.Blaya@unice.fr

 

Yves Montoya

LACES, Université Bordeaux 2 - Observatoire International de la Violence à l'Ecole, France - yves.montoya@u-bordeaux2.fr

 

Mot-clés: Université, Cyberviolence, Prévalence, Pratiques numériques, Etudiants

 

Les Technologies d’Information et de Communication (TIC) ont ouvert le champ à des modes de socialisation et de communication différents et à la création d’une « culture numérique » chez les jeunes qui y trouvent un support à leur construction identitaire et à leur intégration sociale (Fluckiger, 2010 ; Quinche, 2008). Dans un même temps ces nouveaux outils que sont internet, les téléphones portables et les ordinateurs, ont développé des comportements spécifiques impliquant également les abus et les dangers inhérents à une mauvaise utilisation, comme par exemple la cyberviolence. Phénomène récent entrant dans le champ de la recherche sur les violences en milieu scolaire et universitaire, la cyberviolence désigne l’ensemble des pratiques violentes ayant cours par le biais des TIC ; notion élargissant le concept originel de cyberbullying (Slonje & Smith, 2008) afin de ne pas se restreindre aux seules formes de harcèlement (Berguer, Blaya & Berthaud, 2012). Depuis une décennie déjà, de nombreux travaux à l’étranger, notamment dans les pays anglo-saxons, en évaluent la prévalence, les caractéristiques et l’impact sur les jeunes issus principalement de l’enseignement secondaire (Patchin & Hinduja, 2006 ; Li, 2007 ; Smith et al., 2008). Le public étudiant demeure peu traité dans les enquêtes présentées dans la littérature scientifique (Hanewald, 2009) et d’autant plus en France où la recherche sur ce sujet en est encore à ses prémices. Pourtant, la recherche internationale fait parfois état d’une cyberviolence touchant différentes catégories d’individus quelque soit leur âge (Dilmac, 2009 ; Turan et al., 2011 ; Zhang, Land & Dick, 2010 ; Ontario College of Teachers, 2007 ; Sevcikova & Smahel, 2009).

Pour cette étude nous avons soumis un questionnaire composé de 168 questions portant sur les pratiques numériques et la cyberviolence à 1125 étudiants issus de deux universités françaises (Dijon et Bordeaux). Cette recherche est financée par le Conseil Régional de Bourgogne et l'Observatoire International de la Violence à l'Ecole. Cette étude, sous la direction de Catherine Blaya, qui s’inscrit dans une perspective comparatiste avec le Canada où la même méthodologie d’enquête est appliquée, a notamment pour objectifs d’évaluer la prévalence de la cyberviolence à l’université mais aussi d’identifier ses caractéristiques et, dans une plus large mesure, son impact sur les étudiants. Les premiers résultats de notre enquête confirment que, malgré leur âge, les étudiants ne sont pas totalement étrangers à la cyberviolence.

 

Références bibliographiques :

Berguer, A., Blaya, C. & Berthaud, J. (2012). Faire de la cyberviolence un objet scientifique : un challenge pour la communauté de recherche internationale. In C. Carra & B. Mabilon-Bonfils (Eds), Violences à l'école,  normes et professionnalités en questions. Arras: Artois Presses Université.

Dilmac, B. (2009). Psychological needs as a predictor of cyber bullying: A preliminary report on college students. Educational Sciences: Theory & Practice, 9(3), 1307-1325.

Fluckiger, C. (2010). La culture numérique adolescente. Les Cahiers de l’Orme, n°3, Millésime 2.10.

Hanewald, R. (2009). Cyberbullying research – the current state. Australian Educational Computing, 24 (1), pp 10-15.

Li, Q. (2007). New bottle but old wine: A research of cyberbullying in schools. Computer in Human Behavior, 23, 1777-1791.

Ontario College of teachers (2007). State of the Teaching Profession 2007 - Full Report on Province-Wide Survey. COMPAS Inc., Public Opinion and Customer Research, August 9, 2007.

Patchin, J. W., Hinduja, S. (2006). Bullies Move beyond the Schoolyard: A preliminary look at cyberbullying. Youth Violence and Juvenile Justice, 4 (2), 148-169.

Quinche, F. (2008). Les forums pour adolescents: spécificités communicationnelles. In L. Corroy (Ed), Les jeunes et les médias: les raisons du succès (pp155-170). Paris : Vuibert.

Sevcikova, A. & Smahel, D. (2009). Online Harassment and Cyberbullying in the Czech Republic. Zeitschrift für Psychologie Journal of Psychology, 217(4), pp 227-229. doi: 10.1027/0044-3409.217.4.227

Slonje, R. & Smith, P. K. (2008). Cyberbullying: Another main type of bullying? Scandinavian Journal of Psychology, 49(2), pp. 147-154.

Smith, P.K., Mahdavi, J., Carvalho, M., Fisher, S., Russel, S., & Tippett, N. (2008). Cyberbullying: Its nature and impact in secondary school pupils. Journal of Child Psychology and Psychiatry, 49, 376-385.

Turan, N., Polat, O., Karapirli, M., Uysal, C. & Turan, S.G. (2011). The new violence type of the era: Cyber bullying among university students: Violence among university students. Neurology Psychiatry and Brain Research, 17 (1), pp 21-26.

Zhang, A.T., Land, L.P.W. & Dick, G. (2010). Key Influences of Cyberbullying for University Students. PACIS 2010 Proceedings, 83.