429 - Parcours et trajectoires à l'éducation des adulte. Regards croisés des élèves et des enseignants.

Manon Doucet

Université du Québec à Chicoutimi, Québec, Canada

 

Danielle Maltais

Université du Québec à Chicoutimi, Québec, Canada

 

Isabel Gauthier

Université du Québec à Chicoutimi, Québec, Canada

 

Dominic Bizot

Université du Québec à Chicoutimi, Québec, Canada

 

Mot-clés : Éducation des adultes, facteurs de risque de l'abandon scolaire, parcours scolaire, pratiques pédagogiques, identité professionnelle

 

Ce symposium propose de se pencher sur la nouvelle réalité des centres d’éducation des adultes (CEA) au Québec. La clientèle du secteur de l’éducation des adultes (CÉA) s’est grandement diversifiée et la population des étudiants a considérablement rajeuni. Les 16-24 ans constituent aujourd’hui plus de la moitié de la clientèle désireuse de compléter un diplôme qualifiant. Les enseignants de ces centres sont alors confrontés à de nouveaux défis en lien avec cet afflux d’élèves qui par le passé ont fait face à diverses difficultés et qui sont encore aux prises avec des réalités qui les différencient des autres jeunes du même âge. Pour comprendre leur parcours scolaire, il faut d’abord s’intéresser à leur parcours de vie et aux problématiques personnelles, familiales, sociales et scolaires variées auxquels ils ont été et sont encore confrontés. Ce symposium permet de le faire en croisant sur cette même réalité les regards des jeunes eux-mêmes et ceux de leurs enseignants. Ces transformations ont eu des répercussions majeures dans les pratiques professionnelles des enseignants œuvrant dans ce domaine. De par leur parcours scolaire et social sinueux et chaotiques et de par leurs réalités personnelles, familiales, scolaires et sociales, les adolescents et les jeunes adultes interpellent les enseignants tant personnellement que professionnellement. Des recherches collaboratives impliquant depuis 2010 plusieurs chercheurs de l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) en partenariat avec le milieu scolaire, un CÉA de la commission scolaire des rives du Saguenay ont permis de dresser le portrait des jeunes qui fréquentent les centres d’éducation des adultes et des enseignants qui les côtoient dans ce contexte. En donnant la parole à ces acteurs de première ligne, il a été possible de dégager les perceptions qu’ils ont d’eux-mêmes et des autres et celles de leur propre développement personnel et professionnel (processus identitaire et identité professionnelle). À travers trois ateliers, le symposium présente les résultats de recherches collaboratives réalisées auprès d’élèves âgés entre 16 et 24 ans qui fréquentent un CEA au Saguenay et auprès de leurs enseignants. Le premier atelier dresse le portrait des élèves âgés entre 16 et 24 ans qui fréquentent un CEA à partir de leur point de vue. Le deuxième rend compte des perceptions que les enseignants ont de ces jeunes et permet d’identifier les points de convergence et de divergence qui existent entre les témoignages des deux catégories de répondants ainsi que les défis éducationnels que les premiers doivent relever dans leur pratique professionnelle. Le visage des enseignants qui interviennent auprès de ces élèves est dépeint dans le troisième atelier. La manière dont ces derniers sont interpellés personnellement et professionnellement par les transformations de la clientèle des CEA et les questionnements reliés à leur développement professionnel qui en découlent font l’objet de cette dernière communication.

 

Références bibliographiques :

Alaoui, D., & Lebon, S. (2005). Regards microsociologiques sur le décrochage scolaire. Dans A. Si Moussa (Dir.), L'école à la Réunion. Approches plurielles (p. 127-158). Paris, France : Karthala.

Association québécoise des intervenantes et des intervenants en formation générale des adultes. (2009). L’accès à l’éducation et l’accès à la réussite scolaire dans une perspective d’éducation pour l’inclusion. Résumé du mémoire.

Blaya, C., Gilles, J.-L., Plunus, G., & Tièche Christinat, C. (2011). Accrochage scolaire et alliances éducatives : vers une intégration des approches scolaires et communautaires. Éducation et francophonie, 39(2), 227-249.

Desgagné, S., Bednarz, D., Couture, C., Poirier, L., & Lebuis, P. (2001). L’approche collaborative de recherche en éducation: un rapport nouveau à établir entre recherche et formation. Revue des Sciences de l’Éducation, 37(1), 33-64.

Ministère de l’éducation du Loisirs et des Sports (2007). Une histoire de l’éducation des adultes. Apprendre tout au long de la vie. Québec : Gouvernement du Québec. [http://www.mels.gouv.qc.ca/dfga/liste/pdf/41-7018.pdf] (20 octobre 2009).

Ministère de l’éducation, du Loisir et du Sport (2009). La formation générale des adultes, Instruction 2009-2010. Direction de l’éducation des adultes et de l’action communautaire (DEAAC), [http://www.mels.gouv.qc.ca/sections/publications/publications/FPT_FC/instruction.pdf] (20 octobre 2009).

Ministère de l’éducation, du Loisir et du Sport (2009). Données complémentaires sur la clientèle à l’éducation des adultes (p. 6-7). Direction de l’éducation des adultes et de l’action communautaire (DEAAC). Québec : Gouvernement du Québec.

 

Portrait des jeunes qui fréquentent les centres d’éducation des adultes. Qui sont-ils ? D’où proviennent-ils ? Comment se perçoivent-ils ?

 

Mots clés : genre et abandon scolaire, facteurs de risque de l'abandon scolaire, motifs de raccrochage.

De plus en plus de jeunes âgés entre 16 et 24 ans fréquentent les Centres d’éducation des adultes (CEA) afin d’obtenir un diplôme qualifiant. Le visage des CEA s’est donc grandement modifié au cours des dernières années, accueillant de plus en plus de jeunes dont les écoles du secteur régulier ne correspondaient pas à leurs besoins, à leur rythme et à leurs capacités d’apprentissage. Dans le but de mieux comprendre la réalité de ces jeunes et de documenter le portrait de leur parcours de vie et de leur parcours scolaire ainsi que des motifs qui les poussent à raccrocher dans une école de « seconde chance », des entrevues semi-dirigées ont été réalisées auprès de 27 jeunes âgés de moins de 18 ans et un questionnaire a été complété par 184 jeunes âgés de 16 à 24 ans fréquentant un CEA. Cette étude, permet de constater que de nombreuses difficultés et embûches tant personnelles, académiques que sociales ont été vécues tout au long de leur parcours scolaire. Les données de cette étude permettent aussi de constater que les facteurs de risque à l’origine de l’abandon des études dans les écoles du secteur jeune varient en fonction du sexe des répondants et, qu’en général, l’apparition des difficultés académiques, le manque de motivation et les facteurs de risque tant intrinsèques (ex : difficultés d’apprentissage, troubles de comportement) qu’extrinsèques (ex : abus ou négligence familiale, intimidation) associés au décrochage scolaire sont apparus dès le deuxième cycle du primaire (vers l’âge de neuf ans). Les participants présentent aussi des caractéristiques et des comportements les distinguant fortement des autres jeunes qui fréquentent des écoles du secteur régulier.

 

Références bibliographiques :

Bianco, S. (2008, octobre), Le raccrochage scolaire : comment des élèves qui ont quitté un jour l’école décident d’y revenir. Intervention de l’auteur lors du Colloque sur « Les 16-18 ans en France et en Europe », Paris.

Marcotte, D., Cloutier, R., & Fortin, L. (2010). Portrait personnel, familial et scolaire des jeunes adultes émergents (16-24 ans) accédant aux secteurs adultes du secondaire: identification des facteurs associés à la persévérance et à l'abandon au sein de ces milieux scolaires. Rapport de recherche. Québec : Université du Québec à Trois-Rivières.

Marcotte, D., Fortin, L., & Cloutier, R. (2011). La FGA : un tremplin raccrocheur pour les jeunes adultes. La collection Phare, Centre de recherche JEFAR, n°10.

Potvin, P., & Lacroix, M.-E. (2009). De l’intégration à l’inclusion scolaire des élèves en difficulté d’adaptation et d’apprentissage. Réseau d'information pour la réussite éducative, Université du Québec à Trois-Rivières.

 

Les enseignants des centres d’éducation des adultes (CEA). Comment perçoivent-ils la nouvelle clientèle fréquentant ces centres et quels principaux défis éducationnels doivent-ils relever ?

 

Mots clés : approche écologique, parcours scolaire, trajectoire de vie, persévérance scolaire, pratiques pédagogiques.

Dans le cadre d’une étude qualitative réalisée au Saguenay utilisant comme méthode de collecte des données les entrevues semi-dirigées et des rencontres de groupe, plus d’une trentaine d’enseignants se sont exprimés sur leurs perceptions des jeunes de 16-24 ans qu’ils côtoient au CEA. Dans une perspective écologique, le portrait qu’il dessine de cette clientèle est dépeint en fonction des caractéristiques propres aux élèves, à leurs familles, aux milieux dans lesquels ils évoluent et à leur environnement global. Les perceptions des enseignants quant aux facteurs favorables et défavorables à la persévérance scolaire de ces jeunes sont exposées dans un deuxième temps. Ces facteurs sont de nature intrapersonnelle et font référence aux ressources internes de l’individu qui lui permettent de persévérer au niveau scolaire. Ils peuvent référer également à l’influence des liens avec la famille, les parents, les enseignants, les intervenants scolaires et les amis ainsi qu’aux contextes sociaux et économiques dans lesquels évoluent les personnes. Une troisième catégorie de facteurs a trait au soutien institutionnel reçu par la clientèle des 16-24 ans. Cette catégorie comprend notamment le contenu des programmes scolaires, les activités parascolaires, les ressources pédagogiques spécialisées, l’organisation de la vie scolaire, les horaires, les méthodes d’enseignements, etc. Les enseignants mettent en évidence que ces trois catégories de facteurs sont intimement liées entre elles et s’influencent mutuellement. À partir des constats qu’ils dressent au sujet de cette clientèle émergente, les professionnels rencontrés dans le cadre de cette étude indiquent quels sont les principaux défis éducationnels qu’ils doivent relever dans leur pratique professionnelle.

 

Références :

Charlier, E., & Biémar, S. (2012). Accompagner: Un agir professionnel. Bruxelles, Belgique : De Boeck.

Drolet, A., & Richard, J. (2006). Les jeunes dits « en difficultés » fréquentant l'éducation des adultes : l'état de la situation et une démarche pédagogique conscientisante. Alma, Québec : Groupe de respect à la différence (G.R.A.D.).

Lemire, V. (2010). Obstacles à la persévérance scolaire d'adultes ayant des problèmes d'apprentissage lors de leur passage à l'éducation des adultes. Mémoire de maîtrise. (Document inédit). Université de Montréal (Québec).

L'identité professionnelle des enseignants à la formation générale des adultes: trajectoires, défis et enjeux éducationnels

 

Mots clés : identité professionnelle, trajectoires professionnelles, développement professionnel, défis et enjeux éducationnels.

Dans le cadre d’une étude qualitative réalisée au Saguenay utilisant comme méthode de collecte des données les entrevues semi-dirigées et des rencontres de groupe, plus d’une trentaine d’enseignants ont décrit leur trajectoire professionnelle et se sont exprimés sur les défis que représentent cette nouvelle réalité et les motifs qui les poussent à s’investir dans un centre d’éducation des adultes (CEA). Les résultats de cette étude font ressortir que les enseignants sont interpellés personnellement et professionnellement par le rajeunissement et la diversification de la clientèle des centres d’éducation des adultes. Les transformations importantes intervenues dans le domaine de l’éducation des adultes ces quinze dernières années ont ébranlé significativement les rôles, les fonctions ainsi que l’image de l’enseignant uniquement centré sur la transmission de son savoir disciplinaire ou technique et, en fin de compte, ont questionné son identité professionnelle. Le développement professionnel des enseignants de la formation générale des adultes (FGA) passe alors par la prise en compte de nouveaux repères, l’adoption de nouvelles représentations professionnelles, d’un nouveau sens du métier, de nouvelles tâches, de nouvelles compétences affectives, cognitives et sociales liant plus explicitement chez ce type d’éducateurs le développement de pratiques professionnelles innovantes et le développement personnel. Dès lors, plusieurs questionnements émergent des enseignants qui accompagnent les adolescents et les jeunes adultes qui fréquentent l’éducation des adultes et qui, au fil du quotidien, tentent de créer des conditions et des contextes favorisant l’apprentissage pour que ce type d’apprenants puissent obtenir un diplôme d’études secondaires. Les résultats de cette étude font ressortir : Qui sont ces enseignants qui interviennent à la formation à l’éducation des adultes ? D’où viennent-ils ? Pourquoi se retrouvent-ils dans un CEA ? Comment se perçoivent-ils ? Comment perçoivent-ils actuellement leur rôle au sein d’un CEA et comment ce milieu éducatif répond à leurs besoins professionnels ? Quelles sont les forces et les habiletés qu’ils ont développées au cours de leur carrière ? Quelles sont leurs connaissances de la réalité des jeunes auxquels ils enseignent ? Comment se positionnent-ils face à cette réalité ? Se sentent-ils compétents ? Sont-ils formés pour faire face à cette réalité ? Ont-ils des besoins particuliers sur le plan personnel et professionnel ? Voilà un ensemble de questions auxquelles cette communication apportera des réponses.

 

Références bibliographiques :

Anadon, M., Bouchard, Y, Gohier, C., & Chevrier, J. (2001). Interactions personnelles et identité professionnelle. Revue Canadienne de l’éducation, 26(1), 1-17.

Arpin, L., & Capra, L. (2008). Accompagner l’enseignant dans son parcours professionnel. Montréal, Québec : Chenelière Éducation.

Gohier, C. (1997). Identité professionnelle et formation des maîtres : le pourquoi, le quoi et le comment. Dans R. Féger (Dir.), Actes du 4e Congrès des sciences de l’éducation de langue française du Canada de l'Association francophone des doyennes et doyens, des directrices et directeurs d'éducation du Canada (AFDEC) : L’éducation face aux nouveaux défis (p. 241-249). Montréal, Québec : Éditions Nouvelles.