421 - La diffusion des colonies de vacances entre l’Europe et l’Amérique du Sud (1880-1910)

André Dalben
Universidade Estadual de Campinas (UNICAMP), Brésil

 

Mots clés : Histoire de l’éducation, éducation physique, colonies de vacances

Au début du XXe siècle, quand le tourisme de masse n’existait pas, les colonies de vacances offraient aux enfants les plus pauvres et les plus faibles physiquement l’opportunité de faire un voyage dans un endroit inconnu par la majorité entre d’eux. La mer, la montagne ou même la campagne seraient, ainsi, découverte par ces enfants nées dans les milieux urbaines. Pendant le séjour dans les colonies de vacances, ils pratiquaient plusieurs activités liées à la tradition de l’éducation physique en plein air, comme les bains de mer, les jeux, les promenades, entre autres. Depuis la fin du XIXe siècle, la nature se configurait comme un lieu important pour l’amélioration de la santé, principalement à travers des pratiques thérapeutiques, comme pour la réalisation des différents divertissements en plein air (Rauch, 1983). Espace ludique, terre d’aventure et de guérison, la nature se transforme dans les colonies en un dispositif pédagogique conçu pour le moment des vacances scolaires.

Divers pays ont crée des colonies de vacances entre la fin du XIXe siècle et début du XXe. La divulgation fut réalisée principalement à travers des congrès internationaux sur l’hygiène et de tuberculose entre 1880 et 1910. Le I° Congrès International de Colonies de Vacances (Zurich, 1888) a aussi largement contribué à cette diffusion. La France, par exemple, a participé à l’évènement avec une délégation composée de professionnels renommés liés à l’enseignement primaire de Paris de l’époque (Downs, 2009). En Amérique du Sud, aucun pays n’a participé au I° Congrès International de Colonies de Vacances, cependant la notice de sa réalisation a traversé l’Atlantique. L’Argentine fut le premier à implanter une colonie de vacances sur son territoire dans années 1890, suivi par d’autres pays, comme le Chili, l’Uruguay et, plus tardivement, le Brésil.

On propose donc une recherche sur l’histoire de la diffusion des colonies de vacance dans les pays sud-américaines, de la circulation des savoirs entre l’Europe et l’Amérique du Sud et les possibles influences dans chacun des pays (plus particulièrment la France et l’Argentine). La recherche permet de mieux comprendre la place des professionnels qui ont participés aux congrès de 1880 à 1910 ; les débats et enjeux idéologiques, sanitaires, politiques et pédagogiques dominants qui ont aidés la diffusion des colonies de vacances pendant cette période.

 

Références bibliographiques :

CORBIN, A. (2001). L’homme dans le paysage. Paris: Textuel.

DOWNS, L. L. (2009). Histoire des colonies de vacances. De 1880 à nous jours. Paris: Perrin.

RAUCH, A. (1983). Le souci du corps. Histoire de l’hygiène en éducation physique. Parsi: PUF.