415 - Le projet d’école comme carrefour d’interprétations du monde et traduction des désirs. Une grille de lecture possible du métier d’enseignant ?

Pamela Orellana Fernandez

Université Paris Ouest Nanterre La Défense - Universite de Zaragoza

 

Mots clés: Projet d'école, Projet, Expérience, Socioconstructivisme.

 

Depuis la loi d’Orientation sur l’éducation de 1989 chaque école en France doit de se doter d’un projet d’école. D’après les textes officiels, il garantit l’autonomie des enseignants dans le développement des stratégies d’amélioration des résultats des élèves, en tenant compte des éléments du contexte qui limitent la réussite scolaire. A l’aide du projet, les enseignants sont invités à expérimenter et à innover en mettant en mouvement la communauté éducative. Mais force est de constater que le projet d’école ne réveille guère l’enthousiasme des enseignants. A la rentrée scolaire 2012, un syndicat d’enseignants exigeait du ministre de l’Education nationale de clarifier les objectifs du projet d’école, vécu par les enseignants comme « procédure administrative normée et non comme un projet pédagogique adapté aux besoins des écoles » . En outre, des chercheurs comme Rich (2001) et Reuter (2011) ont pu constater les limites de ce dispositif : faible formation des inspecteurs (responsables du fonctionnement du projet), manque d’accompagnement des enseignants - voire abandon des écoles primaires dans le cadre d’expérimentations -, difficulté à évaluer et capitaliser les acquis de ces pratiques, etc. Notre communication vise moins à établir un nouveau bilan de cette démarche qu’à décrire les problématiques, hypothèses et décisions qui sont exprimés par les enseignants et à mettre en lumière les stratégies des actions que ceux-ci proposent pour intervenir dans la situation scolaire qui pose question. L’objectif est de dégager une grille de lecture du métier d’enseignant à travers la démarche "projet" en tant qu’ "expérience" d’appropriation du monde. Nous étudions le projet d’école dans trois configurations du département du Val d’Oise. La première concerne cinq écoles qui ont initié la réécriture de leurs projets d’école avec l’appui d’une association intervenant dans le domaine éducatif. La deuxième configuration correspond au travail mené par une circonscription développant une politique de relance du projet. Le corpus des données comprend des documents divers (projets d’école, fiches d’action, bilans, etc.), des comptes rendus d’observation et des entretiens semi-directifs. Dans le troisième cas nous étudions les dossiers du projet d’école pré-formatés par l’inspection d’une autre circonscription. D’après nos résultats préliminaires, le projet est un processus qui cristallise des conflits non résolus par l’enseignant : conflits entre paradigmes d’apprentissage, conflits de places et rôles de la communauté éducative et conflits au niveau des exigences professionnelles. Dans notre analyse nous nous sommes appuyés sur le socioconstructivisme et sur une méthode ethnographique ouverte à la théorie ancrée afin de construire nos catégories thématiques.

 

Références bibliographiques :

Boutinet, J-P. (1990). Anthropologie du projet. Paris, France : Presses Universitaires de France. (Travail original publié en 1925)

Dewey, J. (2011). Démocratie et éducation suivie d’expérience et éducation. (Trans.). Paris, France : Armand colin éditeur. (Travail original publie en 1916-1968)

Freire, P. (2006). Pedagogia de la autonomia (G. Palacios, Trans.). Mexico, Mexique : Siglo 21 editores. (Travail original publié en 1966)

Lamarre, A-M. (2008). Un investissement de soi dans un projet d’intelligibilité. Dans A-M. Lamarre (dir.), Le projet de comprendre dans une approche phénoménologique : quelles origines, quels chemins, quels savoirs ?, 3, 97-137. Québec, Canada : Cercle interdisciplinaire de recherche phénoménologiques.

Reuter, Y., Bart, D., Boulanger, L., Condette, S., Lahanier-Reutier, D. (2011). Rapport sur les expérimentations liées à l’article 34 de la loi d’orientation et de programme pour l’école de 2005. Récupéré du site du laboratoire Théodile – Cirel EA 4354, section Publications : http://theodile.recherche.univ-lille3.fr/cms/

Rich, J. (2001). Du projet d’école aux projets d’école : Contribution à l’histoire des transformations de l’enseignement élémentaire. Pessac, France : Presses Universitaires de Bordeaux.

Sabiron, F. (2006). Métodos de investigación etnográfica en ciencias sociales. Saragosse, Espagne: Mira éditores.