414 - Débattre en ligne pour se développer professionnellement : le cas d’une communauté virtuelle d’enseignants

Amaury Daele

Université de Lausanne, Suisse

 

Mots clés : développement professionnel, conflit sociocognitif, communauté virtuelle

 

Le développement professionnel des enseignants est le plus souvent défini comme un processus de changement vécu de conceptions ou de pratiques d’enseignement tout au long de la carrière (Day, 1999). Ce changement s’opère notamment dans l’action immédiate en classe, par la réflexion sur l’action et grâce aux interactions avec des collègues ou d’autres acteurs scolaires (Charlier, 1998).

Depuis les années 70, de nombreuses recherches ont mis en évidence l’importance des interactions entre enseignants pour leur développement professionnel (Charlier, 1998; Day, 1999; Lieberman, 2000). Ces recherches portent sur des questions de formation des enseignants (Clark, 2001) mais aussi sur des questions épistémologiques (Orland‐Barak, 2006) : comment les enseignants construisent-ils leurs savoirs pratiques et comment développent-ils leur expertise de l’enseignement ? Avec l’avènement de l’Internet grand public dans les années 1990, des initiatives variées ont vu le jour pour proposer aux enseignants des formations continues recourant à des interactions à distance entre collègues (Dede, 2006) ou des modes de communication plus informels comme les communautés virtuelles (Daele & Charlier, 2006).

Dans cette communication, nous présentons les principaux résultats d’une recherche dont l’objectif a été de comprendre les conditions d’apprentissage et de développement professionnel d’instituteurs impliqués dans des discussions et des débats par courrier électronique dans une liste de discussion. Nous nous sommes en particulier intéressé au vécu de conflits sociocognitifs (Darnon, Butera, & Mugny, 2008; Doise & Mugny, 1997) par ces enseignants et aux conditions individuelles et d’interaction qui les conduisent à mener une réflexion à propos de leurs pratiques d’enseignement suite à ce vécu.

Nous avons interviewé quatre instituteurs participant à une liste de discussion belge francophone, la liste INSTIT, et nous avons rassemblé des discussions électroniques dans lesquelles ils s’étaient impliqués. Nous avons recouru à deux méthodes d’analyses, l’analyse catégorielle de contenu et l’analyse de discours. Ceci nous a permis de rédiger quatre cas contrastés et de procéder ensuite à une analyse intercas (Miles & Huberman, 2003).

Les résultats principaux sont présentés sous la forme d’un modèle des conditions de vécu du conflit sociocognitif et de l’influence de la résolution de ce conflit sur le développement professionnel d’enseignants. Ces conditions sont regroupées en quatre catégories : les caractéristiques individuelles de départ, les représentations individuelles des discussions à distance, la perception de soi au sein de la communauté virtuelle et la perception du soutien à la communauté.

 

Références bibliographiques :

Charlier, B. (1998). Apprendre et changer sa pratique d’enseignement: expériences d’enseignants. Bruxelles: De Boeck.

Clark, C. M. (Ed.). (2001). Talking Shop. Authentic conversation and teacher learning. New York: Teachers College Press.

Daele, A., & Charlier, B. (Eds.). (2006). Comprendre les communautés virtuelles d’enseignants: pratiques et recherches. Paris: L’Harmattan.

Darnon, C., Butera, F., & Mugny, G. (2008). Des conflits pour apprendre. Grenoble: PUG.

Day, C. (1999). Developing Teachers: The Challenges of Lifelong Learning. London: The Falmer Press.

Dede, C. (Ed.). (2006). Online professional development for teachers : emerging models and methods. Cambridge, Mass.: Harvard Education Press.

Doise, W., & Mugny, G. (1997). Psychologie sociale et développement cognitif. Paris: Armand Colin.

Lieberman, A. (2000). Networks as Learning Communities: Shaping the Future of Teacher Development. Journal of Teacher Education, 51(3), 221–227.

Miles, M. B., & Huberman, M. (2003). Analyse des données qualitatives (2nd ed.). Brussels: De Boeck Université.

Orland‐Barak, L. (2006). Convergent, divergent and parallel dialogues: knowledge construction in professional conversations. Teachers and Teaching: Theory and Practice, 12(1), 13–31.