399 - Grandir dans une famille d’accueil en Village d’Enfants : Quelles représentations de la famille de la part des enfants accueillis et accueillants ?

Anne-Marie DOUCET-DAHLGREN

Université Paris Ouest Nanterre La Défense, CREF EA 1589

 

Mots clés : fratrie, famille, enfant accueilli, enfant accueillant, représentations

 

La famille a subi de profondes mutations, faisant émerger de nouvelles configurations. La représentation que l’on en a est mise à mal devant la pluralité de façons de « faire famille ». La question de la spécificité des familles d’accueil est ainsi posée. Une recherche (cf bibliographie) , est conduite depuis 2012 par une équipe universitaire (Nantes et Paris Ouest Nanterre) à laquelle nous appartenons, de Vérone (Italie) et de Iasi (Roumanie). Notre approche se situe dans ces trois pays de l’UE qui pratiquent l’accueil familial en protection de l’enfance. La population retenue est de 30 familles par pays : Les enfants accueillis en fratrie sont interviewés ainsi que les enfants accueillants par des entretiens semi-directifs effectués séparément par nous-mêmes. Ceci permet de croiser les regards au sein d’une même famille. Des « éducatrices familiales » sont interrogées sur leurs représentations de la famille, sur la place de l’enfant accueilli, sur les relations au sein de la fratrie et avec leurs propres enfants. Les enfants (6-10 ans) accueillis interviewés sont placés depuis trois ans au moins.

Une première phase d’enquête par entretiens, en référence à une méthodologie adaptée aux enfants, (Christensen & James, 2000) interroge la façon dont les enfants placés vivent le fait de grandir dans une famille d’accueil. Tel est le cas des Villages d’Enfants autour l’accueil de fratrie dans une maison par une éducatrice familiale, très souvent avec son conjoint et ses enfants. Ce qui pose entre autre la question des liens d’attachement (Dumaret & Crost, 2008). En effet, c’est une situation duelle à laquelle se trouvent confrontés les enfants placés. Ils entretiennent des relations avec les parents tout en vivant dans une famille qui n’est pas la-leur. Chaque enfant navigue d’une sphère à une autre, ce qui suppose d’interroger les représentations qu’il a des deux configurations qui lui proposent des modes d’appartenance différents.

Nous présenterons une première analyse (France, Villages d’Enfants) des représentations de la famille que se font les enfants accueillis et accueillants afin de préciser comment se construit le sentiment d’appartenance à une famille. En lien avec des recherches prenant en compte les points de vue des enfants (Höjer, 2007), nous émettons l’hypothèse que l’image qu’ils se forgent de la famille fluctue selon plusieurs variables (âge d’arrivée et durée de placement, qualité des liens entre famille d’accueil et d’origine, entre les frères et sœurs, relations avec les enfants accueillants et pairs). Le point de vue de l’enfant est central, qu’il soit en position d’être accueillant et mis en demeure de partager son espace intime et ses parents, ou qu’il soit accueilli et obligé de s’intégrer à un univers familial qui a priori lui est étranger. Nous rendrons compte d’axes de réflexion sur les réaménagements organisationnels, psychologiques, relationnels, affectifs, qu’engendre cette configuration familiale.

 

Références bibliographiques

Christensen P. & James A. (2000) Research with children, Londres : Falmer Press.

Doucet-Dahlgren A.M, Sellenet C. (2012-2013). Les représentations de la famille chez l’enfant accueilli en famille d’accueil et chez l’enfant accueillant: Approche comparative France, Italie, Roumanie. Recherche (France) conduite par CREAS-ETSUP, Paris, en collaboration avec les Universités Paris Ouest Nanterre- CREF et de Nantes –CREN.

Doucet-Dahlgren, A.M., Sellenet C., Sità C., Cojocaru, D. (2013)??«??Le placement en famille d’accueil vu par les enfants??»: Une approche comparative (France, Italie, Roumanie). Congrès AIFREF, Université de Patras. Grèce??: mai 2013 (symposium accepté)

Dumaret, A.C. & Crost M. (2008) Placement à long terme en Villages d’Enfants depuis plus 30 ans??: Troubles psychiques et prises en charge. Neuropsychiatrie de l’enfance et de l’adolescence.56. 512-519.

Höjer, I. (2007) Sons and daughters of foster carers and the impact of fostering on everyday life. Child and Family Social Work, 12-1. 73-83