392 - Du vécu subjectif aux savoir-faire professionnels des professeurs d'école débutants

Magali Boutrais

Laboratoire Ecole, Mutations,Apprentissages, Université de Cergy-Pontoise, France

 

Mots clés : professeurs d'école, explcitation, vécu, savior-faire professionnels

 

A l'heure où l'Education Nationale utilise un référentiel de compétences pour former les professeurs des écoles, nous verrons comment cette « professionnalisation » du métier d'enseignant dans le premier degré prend corps, à travers l'analyse de vécus d'expérience de professeurs d'école débutants. Comme le soulignent Thémines et Wittorski (2012), le modèle anglo-saxon du praticien réflexif s'accompagne d'une injonction de la part de l'institution à l'adaptabilité des professionnels aux changements. Progressivement, une place plus importante est accordée à « l'individu devenant sujet de sa propre formation et de sa propre efficacité professionnelle (la 10e compétence du référentiel de 2006 n'est-elle pas « se former et innover «  ?) » (op.cit. p.3) Si le professeur d'école débutant est bien sujet de sa formation et de son efficacité professionnelle, nous nous proposons d'étudier son vécu subjectif comme étant une étape de la construction de sa professionnalité. Selon Wittorski et Bailleul (2012), « concevoir la profession à la française » ne se limite pas à considérer que les membres d'une même profession mobilisent des savoirs rationalisés, mais « conduit naturellement à réintroduire la construction subjective de l'expérience individuelle dans l'étude de la profession, en contrepoint de la seule construction sociale. » (p. 52) Afin de cerner cette « construction subjective de l'expérience individuelle », nous avons mener des entretiens d'explicitation (Vermersch, 1994) auprès de plusieurs professeurs d'école en première ou en deuxième année d'exercice. L'analyse de ces descriptions de moments de classes vécus nous permet d'identifier des actions en situation qui ont des effets sur les élèves Ces actions résultent à la fois de la mise en œuvre de savoirs et de prises d'informations furtives, dans l'instant, suivies de prises de décision immédiates de la part du professeur d'école. En tant que conseillère pédagogique, nous remarquons aussi dans ces vécus, certaines maladresses pédagogiques, mais aussi et surtout des savoirs professionnels efficaces dont l'enseignant n'est pas toujours conscient en début d'entretien. En tant que chercheuse, cette construction de savoirs et de savoir-faire professionnels nous passionne, d'autant qu'elle semble issue d'un processus continu et individuel. Afin de cerner ce processus, nous choisissons d'observer les verbalisations obtenues selon le « modèle de la sémiose » de Pierre Vermersch (2012). Ce dernier pour « essayer de sortir de l'embarras relativement à la notion de « sens » » (op.cit. p.332) propose de se référer à la « « fonction sémiotique » telle qu'elle a été mise en évidence sur l'enfant, par exemple par Piaget (1964). ». Selon Vermersch (2012) : La sémiose naît de la distinction et de la mise en relation entre un « objet », une chose à laquelle on peut se référer, donc un « référent », et son « représentant », pour un sujet. (op.cit. p.333) Ces entretiens et leurs analyses sont l'objet d'une thèse de doctorat en cours. Nous livrerons dans cette communication l'état actuel d'avancement de ce travail.

 

Références bibliographiques :

Thémines, J-F. & Wittorski, R. (2012). Le développement professionnel au-delà des intentions sociales : quels enjeux scientifiques ? In Bailleul, M., Thémines, J-F. & Wittorski, R. (coord.), Expériences et développement professionnel des enseignants : formation, travail, itinéraire professionnel (pp.1-5) Toulouse : Octarès Editions.

Vermersch, P. (1994) L'entretien d'explicitation. Issy-les-Moulineaux : E.S.F.

Vermersch, P. (2012) Explicitation et phénoménologie. Paris : P.U.F.

Wittorski, R. & Bailleul, M. (2012). Entre professionnalisation et développement professionnel : croisement d'analyses statistiques. In Bailleul, M., Thémines, J-F. & Wittorski, R. (coord.), Expériences et développement professionnel des enseignants : formation, travail, itinéraire professionnel (pp.47-60) Toulouse : Octarès Editions.