387 - Les chefs d’établissement scolaire face au management

Célia Ducros

Aix Marseille Université, France

Université de Montréal, Canada

 

Mots-clés : direction établissements scolaires ; manager ; pilotage ; équipes composites ; travail réel.

 

Le travail des chefs d’établissement (ChE) a évolué au gré des politiques éducatives. Localisation, mise en réseau et obligation de résultats à l’échelle internationale (Mons, 2007 ; OCDE, 2001, 2008) sont autant de changements qui ont contribué à modifier les fonctions des ChE (Obin, 2007 ; Pélage, 2003). Ces derniers deviennent des agents du changement ou nouveaux managers (Barrère, 2006) dans des établissements autonomes où le travail collectif des enseignants se pose en termes de leadership pédagogique (Leithwood, 2005 ; Progin-Romanato & Gather-Thurler, 2012). En France en 2006, rencontrent de nouveaux défis avec les réseaux ambition réussite (RAR) au collège. Les établissements appelés à innover doivent développer des partenariats, et accueillir 1 000 professeurs référents (PR : déchargés d’un temps devant élèves pour des tâches d’animation, de projets) et 3 000 assistants pédagogiques (AP : étudiants intervenant pour aider les professeurs dans la prise charge des élèves en difficulté). Une situation inédite qui pose une question nouvelle aux ChE : comment piloter des équipes composites dans un collège en RAR ?

Au travers de l’approche ergonomique de l’activité (Amigues, 2003 ; Faïta & Saujat, 2010) qui se fonde sur la distinction travail prescrit et travail réel, il s’agit d’analyser le travail réel et de regarder plus précisément comment les chefs d’établissement reçoivent la prescription -piloter des équipes nouvelles et hétérogènes favorisant l’innovation- et ce qu’ils font pour que ces mêmes équipes se l’approprient.

Afin de répondre à cette question, nous avons, dans une démarche compréhensive (Kaufmann 2011), mené des entretiens semi-directifs longs afin de dépasser le discours sur la prescription et répétés dans le temps pour mettre à jour les contradictions en revenant sur l’entretien précédent. La diversité des acteurs interrogés selon une trame commune (chefs d’établissement, adjoint, inspecteurs pédagogiques régionaux, secrétaire du comité exécutif, PR, conseiller principal d’éducation et directeur d’école) vise à confronter les propos des uns et des autres pour mieux comprendre l’activité du ChE.

Face à des collectifs de professeurs éclatés par une prescription qui ignore les dimensions collective et organisationnelle du travail, l'activité des ChE est davantage orientée vers le rétablissement de « la paix sociale » que vers l'organisation du milieu de travail des professeurs. Alors que la nouvelle professionnalité de manager est supposée acquise, l’analyse du travail réel des ChE montre que ces derniers ne peuvent s’emparer de la prescription au management. D’un côté, le relais prescriptif (innovation, travail en équipe) n’est pas assuré par les ChE, d’un autre côté, ils ne disposent pas d’outils pour en repérer les traces dans le travail réel des professeurs.

La discussion de ces premiers résultats d’une thèse en cours posera la question des rapports entre travail des ChE et pouvoir d’agir des enseignants.

 

Références bibliographiques :

Amigues, R. (2003). Pour une approche ergonomique de l’activité enseignante. Skholê, Hors série, 1, 5–16.

Barrère, A. (2006). Sociologie des chefs d’établissement : les managers de la République. Paris : Presses Universitaires de France.

Faïta, D., & Saujat, F. (2010). Développer l’activité des enseignants pour comprendre t transformer leur travail : un cadre théorique et méthodologique. In F. Yvon et F. Saussez (Ed.) Des outils théoriques et méthodologiques pour l’intervention et la formation (p. 41 69). Canada : Presses Universitaires de Laval.

Kaufmann, J. C. (2011). L’enquête et ses méthodes. L’entretien compréhensif (3e éd.). Paris : Armand Colin.

Leithwood, K. (2005). Educational Leadership. A Review of the Research. Philadelphia: Laboratory for Student Success.

Mons, N. (2007). Les nouvelles politiques éducatives : la France fait-elle les bons choix ? Paris : Presses Universitaires de France.

Obin, J.-P. (2007). Améliorer la direction des établissements scolaires. Rapport de base national de la France. Paris : OCDE.

OCDE. (2001). Gestion des établissements : de nouvelles approches. Paris : OCDE.

OCDE. (2008). Améliorer la direction des établissements scolaires (Vol. 1). Paris : OCDE.

Pélage, A. (2003). La redéfinition du métier de chef d’établissement secondaire : changement statutaire, construction de l’engagement professionnel et épreuves pratiques. Revue française de pédagogie, 145(1), 21–36.

Progin-Romanato, L., & Gather-Thurler, M. (2012). Le leadership pédagogique: un levier pour transformer l’organisation du travail au sein des établissements scolaires. Recherches en éducation, (4), 42 54.