354/0 - Ces objets qui font tiers dans la relation éducative

 

EFE (Education, Formation, Evaluation), Laboratoire Apprentissage, Didactiques, Evaluation, Formation- EA 4671, ADEF, Université d'Aix-Marseille, LGéCo, Laboratoire de Génie de la Conception, (EA3938), ENSA-Strasbourg

 

Si l’éducation est objet de recherche, qu’en est-il de la recherche sur les objets en éducation ? L’objet est “au centre de l’agir humain et est aussi un agent actif de l’appropriation du monde par des individus” (Semprini, A, 1995)[1]. Quels sont ces objets présents dans les situations éducatives, leurs caractéristiques, leurs fonctionnalités, les modalités de la constitution des relations entre objets et sujets ?  L’ensemble des communications porte sur la nature, les usages et les fonctions de l’objet tiers en éducation : à quelles conditions un objet fait-il tiers ? L’intérêt du symposium est de montrer que l’expression “faire tiers” est plurielle et dépend de la conception que l’on a de la médiation.

Les objets mis à l’étude dans ce symposium sont incarnés, investis diversement dans les situations de formation initiale et continue, les activités professionnelles des métiers de l’accompagnement, le coaching. Les contributions de ce symposium peuvent être lues à partir des champs professionnels, terrains des recherches présentées, et à partir de l’ancrage de leur problématique : dans la didactique professionnelle, dans la pédagogie universitaire. Les espaces-temps et les acteurs de ces pratiques permettent de définir le caractère des objets accomplissant une fonction tierce d’éducation, qui sera abordée selon divers points de vue correspondant aux types de médiation existants : cognitive, didactique, herméneutique,  psychique, sociale.

Jacques Audran s'intéressera aux "objets inducteurs" dans la relation educative, à partir "d'objets" élaborés par les apprenants eux-mêmes, en formation d’ingénieur.

Jean-Louis Boutte, Sophie Pinazo, Sylvia Bataille, Soraya Guendouz, et Soraya Belkacem ont retenu des séquences pédagogiques avec des élèves de collège, en formation à la médiation sociale : les interactions langagières, les objets matériels et immatériels investis permettent de suivre la construction de l’objet en train de faire tiers.

Muriel Briançon et Pascale Bonnevie observent, lors d’un débat interprétatif entre enseignants en formation, quels sont les indicateurs attestant que le texte peut être « un objet tiers », qui fera médiation chez le sujet.

Caroline Ladage identifie les conditions dans lesquelles le portfolio pourra faire médiation en offrant un espace de rupture du face-à-face et de création de liens par l’écriture partagée.

Guylaine Molina, Christine Poplimont, Maëva Duchène étudient le développement de capacités réflexives et d’autoévaluation sur les risques routiers consécutif à la passation de deux questionnaires différenciés d’internalité qui font médiation.

Odile Thuilier s’intéresse au cahier des charges, qui selon son opérationnalisation  peut être étudié comme objet pour la formation et de la formation[2] et faire tiers. Selon le format dudit cahier et l’investissement des acteurs, ne se joueront pas les mêmes  fonctions de médiation chez le formé.

Michel Vial et Valérie Guillemot questionne l’utilisation de l’ennéagramme dans l’accompagnement professionnel en individuel. Pour que l’objet soit investi et fasse médiation il est  nécessaire que les partenaires fonctionnent avec des modèles compatibles avec le métier, le genre, ici l’accompagnement.

Chaque communication utilisera des méthodes différentes et complémentaires, aussi bien pour le recueil de données que pour leur traitement.  Bien entendu, puisque chaque contribution est pensée à partir d’une conception différente de la médiation,  in fine, les résultats donneront des conceptions diversifiées de ce que peut être “faire tiers”.

 

 


[1] Semprini,  A. (1995) L’objet comme procès et comme action. De la nature et de l’usage  des objets dans la vie quotidienne. Paris, L’Harmattan

[2] Adé & de Saint Georges,, I. (2010), Les objets dans la formation, Toulouse : Octarès