333 - Des recommandations européennes pour la formation des professionnels du sanitaire et du social sur la promotion de la santé mentale : le guide PROMISE

Emmanuelle Jouet

Etablissement public de santé Maison Blanche, France

 

Mots clefs : éducation pour la santé, promotion de la santé mentale, formation professionnelle, bonnes pratiques

 

Dans le champ de l’éducation pour la santé, la promotion de la santé mentale est un domaine d’action prioritaire pour tous les pays européens (Slovenian Presidency of the European Union, 2008). Cependant, les ressources de formation de qualité visant l’acquisition de compétences restent encore relativement rares (World Health Organization, 2005). L'objet de cette présentation est d’aborder les résultats du projet européen PROMISE financé par DG SANCO concernant l'élaboration de lignes directrices pour la formation des professionnels de la santé et des travailleurs sociaux en matière de promotion de la santé mentale (Greacen et al., 2012).

Le projet PROMISE a réuni un comité scientifique multidisciplinaire de huit sites européens représentant une variété d'institutions, incluant des universités, des établissements publics de santé, et des organismes de santé publique. Le comité a utilisé une analyse de contenu thématique pour sélectionner et analyser les documents des politiques européenne et internationale, les revues de la littérature sur la promotion de la santé mentale et les programmes existants dans ce domaine afin d’identifier des critères de qualité pour les professionnels de la formation sur ce sujet.

Les lignes directrices PROMISE obtenues ont ensuite été soumises à un processus itératif de recueil de commentaires auprès des groupes de pilotage locaux et professionnels de la formation de tous les sites européens dans le but de développer des kits de ressources et d'outils d'évaluation pour l'utilisation des lignes directrices PROMISE.

Le comité scientifique a également recueilli des informations auprès des groupes d'intervenants européens, nationaux et locaux et des organisations professionnelles sur les programmes de formation existants, les politiques et les projets.

Le processus a identifié dix critères de qualité pour les professionnels de la formation en promotion de la santé mentale : affirmer les principes de base de la promotion de la santé mentale (OMS, 1986), permettre la participation effective et citoyenne de l’ensemble des parties-prenantes, adopter une approche interdisciplinaire et intersectorielle, inclure des personnes vivant avec un trouble de santé mentale, plaidoyer (advocacy), prendre en compte les avancées scientifiques, adapter les interventions aux contextes et aux besoins dans une approche globale, à la fois holistique et écologique, identifier et évaluer les risques, utiliser les médias, évaluer la formation, la mise en œuvre des actions qui en résultent et l’impact de ces actions.

Le processus itératif de retour des commentaires a produit des kits de ressources et des listes d’évaluation liées à chacun de ces critères de qualité dans toutes les langues des partenaires du projet.

 

Références bibliographiques :

Slovenian Presidency of the European Union. (2008). European Pact for Mental Health and Well-being. Brussels. http://ec.europa.eu/health/ph_determinants/life_style/mental/docs/pact_e...

World Health Organization. (2008). The Global Burden of Disease: 2004 Update. Geneva; Switzerland: WHO Press

Greacen, T., Jouet, E., Ryan, P., Cserhati, Z., Grebecn, V., Griffiths, C., Hansen, B., Leahy, E., (...) Flores, P. (2012). Developing European guidelines for training care professionals in mental health promotion. BMC Public Health. 27;12:1114. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3553026/

OMS Charte d’Ottawa sur la Promotion de la Santé. (1986). Ottawa http://www.sante.gouv.fr/cdrom_lpsp/pdf/Charte_d_Ottawa.pdf