281 - Les compétences 6 et 7 du Socle commun de connaissances et de compétences : représentations des acteurs et situations associées au collège

Valérie Becquet

Université de Cergy-Pontoise, France

 

Mots-clés : élèves, professeurs, collège, compétences, représentations, situations éducatives

 

Les compétences 6 (sociales et civiques) et 7 (l’autonomie et l’initiative) sont particulièrement intéressantes à analyser en ce qu’elles illustrent la spécificité de la logique éducative par compétences, qu’elles sont transversales aux autres compétences, qu’elles comportent des agencements relativement complexes du triptyque connaissances/ capacités/ attitudes et qu’elles interrogent directement la question des normes mobilisées, des pratiques professionnelles et des modes d’évaluation. De plus, elles dépassent très largement le cadre scolaire en ce qu’elles interrogent la relation aux autres espaces éducatifs côtoyés par les enfants et les adolescents et qu’elles renvoient à des processus plus généraux d’intégration sociale et de rapport aux normes économiques, politiques et juridiques en vigueur.

La compétence n° 6 est définie comme visant à « mettre en place un véritable parcours civique de l’élève, constitué de valeurs, de savoirs, de pratiques et de comportements dont le but est de favoriser une participation efficace et constructive à la vie sociale et professionnelle, d’exercer sa liberté en pleine conscience des droits d’autrui, de refuser la violence ». Elle comporte des similitudes avec les programmes d’instruction civique et morale et d’éducation à la citoyenneté. La compétence 7 renvoie à la question de l’autonomie, présentée comme « le complément indispensable des droits de l’Homme », à savoir l’acquisition d’une possibilité d’échanger, d’agir et de choisir en connaissances de cause, en développant la capacité de juger par soi-même ». L’acquisition de cette compétence est définie comme une « condition de la réussite scolaire, d’une bonne orientation et de l’adaptation aux évolutions de sa vie personnelle, professionnelle et sociale ».

Ces cadrages des compétences par les textes méritent une analyse approfondie pour saisir les enjeux éducatifs qui les traversent et les valeurs, normes et qualités sociales, morales et civiques qu’ils valorisent. Il importe également d’être particulièrement attentif aux manières dont les acteurs, élèves comme professionnels de l’éducation, les définissent et les associent à des processus, des procédures et des situations scolaires. Le premier volet d’une enquête réalisée en 2012 auprès d’élèves, de professeurs et de conseillers principaux d’éducation de quatre collèges de la région parisienne, soit une quarantaine d’entretiens semi-directifs, interroge les définitions, les situations associées et les perceptions de la contribution de l’école à l’acquisition de quatre items : le respect, le jugement critique l’esprit d’initiative et l’autonomie. Ces items ont été choisis car ils sont susceptibles de donner lieu à des représentations différentes en fonction des acteurs scolaires. Cette communication proposera une analyse comparée des réponses des élèves et des professionnels de l’éducation afin de saisir les écarts et les proximités d’appréhension cognitive et pratique de ces items et de réfléchir aux conditions de possibilité de leur acquisition au collège.

 

Références bibliographiques

Crahay, M. (2006). Dangers, incertitudes et incomplétude de la logique de la compétence en éducation. Revue française de pédagogie, 154, 97-110.

Dolz, J., & Ollagnier, E. (2002). La notion de compétence, nécessité ou vogue éducative ? In J. Dolz & E. Ollagnier (éds.) (Eds.), L’énigme de la compétence (pp. 7-24). Bruxelles: De Boeck Université.

Drozda-Senkowska, E., Gasparini, R., Huguet, P., Rayou, P., & Filisetti, L. (2002). Acquisition et régulation des compétences sociales. Paris: Ministère de la Recherche.

Gasparini, R., Joly-Rissoan O., Dalud-Vincent, M. (2009). Variations sociales des représentations de l’autonomie dans le travail scolaire chez les collégiens et lycéens. Revue française de pédagogie, 168, 93-109.

Rayou, P. (2007). De proche en proche, les compétences politiques de jeunes scolarisés. Education et Sociétés, 19, 15-32.

Perrenoud, P. (2011). Quand l’école prétend préparer à la vie...Des compétences ou d’autres savoirs. Paris : ESF.