278 - Parcours des jeunes vers l’insertion sur le marché du travail ou les formations de niveau tertiaire après l’obtention d’un titre du secondaire II

Karin Bachmann Hunziker

Unité de recherche pour le pilotage des systèmes pédagogiques (URSP)

 

Sylvie Leuenberger Zanetta

Unité de recherche pour le pilotage des systèmes pédagogiques (URSP)

 

Mots clés : transition II, parcours de formation, insertion sur le marché du travail, formations de niveau tertiaire

 

Les difficultés d’accès aux formations postobligatoires et, plus généralement à l’emploi, rencontrées par un nombre important de jeunes après leur scolarité obligatoire sont un fait établi. C’est ainsi qu’autour des questions d’insertion dans les formations certifiantes après l’école obligatoire, de solution transitoire, d’orientation ou encore d’insertion sur le marché du travail s’est progressivement construite une problématique nouvelle, celle de la transition (Galley & Meyer, 1999). Ces douze dernières années, nombreuses sont les recherches qui ont été menées, notamment en Suisse, afin de documenter cette problématique (pour un panorama de ces recherches, voir Pagnossin & Armi, 2008).

L’enquête nationale TREE (transition école-emploi), qui effectue le suivi longitudinal d’un échantillon d’environ 6000 jeunes ayant quitté l’école obligatoire en 2000, a dressé trois constats majeurs. Premièrement, un quart des jeunes rencontrent des difficultés lors de la première transition (entre l’école obligatoire  les  formation du secondaire supérieur) ; deuxièmement,  une très forte proportion de jeunes ont un parcours de formation caractérisé par la non linéarité (réorientations, redoublements etc.) et la discontinuité (rupture de formation) ; troisièmement, la deuxième transition vers l’emploi ou les formation de niveau tertiaire est très fragmentée, avec un échelonnement sur plusieurs années (Amos et al., 2003 ; Bertschy, Böni & Meyer, 2007 ; Keller, Hupka-Brunner & Meyer, 2010 ; Meyer, 2005 ; Meyer, 2012). C’est cette deuxième transition qui fait plus particulièrement l’objet de notre travail.

En décembre 2010, le canton de Vaud (un canton de la Suisse francophone) a effectué une enquête par questionnaire avec pour objectifs d’établir la situation des jeunes diplômés du secondaire II dix-huit mois après l’obtention de leur titre et d’identifier les types de transition à l’œuvre dans leur parcours vers l’insertion sur le marché du travail ou les formations du degré tertiaire.

Les résultats montrent, globalement, que près de deux tiers des diplômés effectuent une transition directe après l’obtention de leur titre du secondaire II, c’est-à-dire qu’ils accèdent à un emploi ou commencent une nouvelle formation directement. Cette proportion est plus importante après une formation professionnelle qu’après une formation générale. A l’inverse, un peu plus d’un tiers des jeunes effectuent une transition indirecte vers l’emploi ou la formation, après avoir mené diverses activités (Bachmann Hunziker & Leuenberger Zanetta, à paraître). Cette présentation se propose d’examiner les modalités de la deuxième transition en analysant la nature de ces activités et leur agencement, ceci afin d’apporter un éclairage sur les significations que revêt cette période aux yeux des jeunes concernés.

 

Bibliographie :

Amos, J., Böni, E., Donati, M., Hupka, S., Meyer, T., & Stalder, B. E. (2003). Parcours vers les formations postobligatoires. Les deux premières années après l'école obligatoire. Résultats intermédiaires de l'étude longitudinale TREE. Neuchâtel: OFS (Office fédéral de la statistique).

Bachmann Hunziker, K., & Leuenberger Zanetta, S. (à paraître). La situation des diplômés vaudois du secondaire II (volée 2009). Enquête 18 mois après l’obtention de leur titre. Lausanne : URSP.

Bertschy, K., Böni, E., & Meyer, T. (2007). Les jeunes en transition de la formation au monde du travail. Survol des résultats de la recherche longitudinale tree, mise à jour 2007. Retrieved 29 novembre, 2012, from http://tree.unibas.ch/fr/resultats/

Galley, F., & Meyer, T. (1999). Transitions de la formation initiale à la vie active. Rapport de base pour l'OCDE. Berne: CDIP, l'OFS et l'OFFT.

Keller, A., Hupka-Brunner, S., & Meyer, T. (2010). Parcours de formation postobligatoires en suisse: Les sept premières années. Survol des résultats de l'étude longitudinale TREE, mise à jour 2010. Retrieved 29 novembre, 2012, from http://tree.unibas.ch/fr/resultats/ 

Meyer, T. (2005). Passage à l'emploi: Jeunes en transition de la formation au marché du travail. Berne: TREE.

Meyer, T. (2012, 30 novembre). Parcours de formation post-obligatoire et insertion professionnelle en suisse. Quelques renseignements de l'étude TREE. Paper presented at the Journée d'étude formation doctorale EDSE "Grandir en Suisse: des inégalités scolaires aux inégalités scociales", Lausanne.

Pagnossin, E., & Armi, F. (2008). Recherches suisses sur les transitions entre la formation et le monde du travail depuis les années 1980 (No. 08.1003). Neuchâtel: IRDP.