265 - Les représentations sociales culturelles des élèves de CE2 en préhistoire et en archéologie au regard de déterminants socioculturels, historiques et de l’origine géographique.

Carlos Philippe

Laboratoire EMA, IUFM-Université de Cergy

 

Mot-clés : sciences de l'éducation, représentations sociales, archéologie, préhistoire, didactique, élèves du primaire, école élémentaire, éducation nationale, pédagoqies différentes

 

Depuis le travail princeps de Moscovici, l’étude des représentations sociales a vu le développement de nombreuses méthodes de terrain ou expérimentales qui ont permis non seulement leur analyse structurale mais aussi de suivre leur évolution. Mais toutes ces méthodes ont été expérimentées sur un public essentiellement composé d’adultes et, à de très rares exceptions, auprès d’un public d’enfants. S’il est communément admis que les représentations sociales influent sur le processus d’apprentissage, il n’existe pas, à notre connaissance, de travaux sur les représentations enfantines liées à l’archéologie et à la préhistoire et encore moins de travaux sur l’influence des facteurs qui interviennent dans la construction des représentations ainsi que sur l’impact de ces représentations sur l’apprentissage. Pourtant l’importance de telles études a été signalée par divers auteurs de la sociologie, de la psychologie sociale ou de la didactique comme Chombart de Lauwe, Doise, Gilly ou Giordan, car elles permettent l’articulation entre représentations iconiques et représentation propositionnelles, mettent en relation développement de l’enfant et culture enfantine, fonctionnement cognitif et métasystème, autorise l'identification du processus de création et de construction des représentations, et notamment les phases d’objectivation et d’ancrage, très tôt dans le développement d’une personne. Dans le cadre de notre travail de recherche doctorale, nous avons donc constitué un corpus de données à partir d’une population statistique issue de 21 écoles et 35 classes situées à Paris, en banlieue parisienne et en province et constituée de 300 élèves de CE2, 200 élèves de CM1 et 300 élèves de CM2. Les 35 classes qui composent la population proviennent l’Education Nationale et des pédagogies différentes (Montessori, Decroly, Freinet/Pédagogie Institutionnelle, Education Nouvelle). Le recueil des données s’est déroulé de façon diachronique en 2006-2007 et 2012-2013. L’enquête a nécessité des outils spécifiques adaptés à l’âge : un questionnaire classique très dense de 70 questions croisées, une carte associative et des questionnaires de caractérisation dont plusieurs en « images ». Les CE2 ont fait l’objet de trois passations : avant le cours de préhistoire, juste après et deux mois plus tard. Les enfants ont par ailleurs produit un dessin à chaque étape. Cette communication a pour objectif de présenter les résultats d’analyses de la première passation sur l’effectif des élèves de CE2 en partant de l’hypothèse que les représentations sociales culturelles sont dépendantes de variables comme la catégorie socioprofessionnelle, le type de pédagogie, les pratiques culturelles, le sexe, le contexte historico-socioculturel et l’origine géographique.

 

Références bibliographiques :

Abric, J.-C. (2011). Pratiques sociales et représentations. Presses Universitaires de Grenoble.

Abric, J.-C. (2003). Méthodes d‘études des représentations sociales. Hors collection (ERES).

de Vecchi G. et Giordan A. (1992). L'enseignement scientifique, comment faire pour que "ça marche"?, Delagrave, Nlle édition augmentée.

Doise W. Clémence A. & Lorenzi-Cioldi F. (1992). Représentations sociales et analyses de données. Presses Universitaires de Grenoble.

Doise W. (1985) Représentations sociales chez des élèves : effets du statut scolaire et de l'origine sociale / Social representations in students : Effects of school status and social origin. Univ. Genève, FPSE. Revue suisse de Psychologie pure et appliquée / Schweizerische Zeitschrift für Psychologie und ihre Anwendungen. 44(1-2), 67-78.

Galli, I. et G. Nigro. (1990). Les représentations sociales : la question de la genèse. Revue internationale de psychologie sociale. 3(3), 429-450.

Giordan A. et de Vecchi G. (1988). Les origines du savoir : des conceptions des apprenants aux concepts scientifiques. Revue Française de Pédagogie. 8(84), 95-97.

Jodelet D. (1989). Les représentations sociales, Presses Universitaires de France.

Moscovici S. (1961). La psychanalyse, son image et son public, Presses Universitaires de France.

Moscovici S. (2012). Raison et cultures, Editions de l’Ecole des hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris.

Moliner P., Rateau P. & Cohen-Saclai V. (2002). Les représentations sociales : pratiques des études de terrain. Presses universitaires de Rennes.

Rateau P. et Moliner P. (2009). Représentations sociales et processus sociocognitifs. Presses universitaires de Rennes.

Stoczkowski W. (2007). Une préhistoire imaginaire. Le Nouvel Observateur. Hors Série - décembre 2006/janvier 2007, 71-75.

Stoczkowski W. (1990) La préhistoire dans les manuels scolaires ou notre mythe des origines. L’Homme 116, oct.-déc., XXX(4), 111-135.