260 - Le référentiel métier d’instituteur primaire peut-il enrichir le référentiel de formation initiale ?

Catherine Van Nieuwenhoven

UCL, site Louvain-la-Neuve et Haute Ecole Galilée (ISPG), Belgique

 

Philippe Collonval

Haute Ecole Louvain en Hainaut – Service pédagogique (HELHa), Belgique

 

Margarita Fery

Haute Ecole Namur-Liège-Luxembourg – Ecole normale de Malonne (HENALLUX), Belgique

 

Olivier Maes

Haute Ecole Louvain en Hainaut – Ecole Normale de Braine-le-Comte (HELHa), Belgique

 

Jean-Marc Vifquin

Haute Ecole Louvain en Hainaut – Ecole normale de Leuze-en-Hainaut (HELHa), Belgique

 

Mots clés : Référentiel métier, Compétences, Focus groupe.

 

Dans un contexte de réforme curriculaire de la formation initiale des enseignants de Belgique francophone, un nouveau référentiel de compétences professionnelles a vu le jour. Contrairement à d’autres formations, la catégorie pédagogique ne dispose pas d’un référentiel métier. Or, l’articulation entre le référentiel métier, le référentiel de compétences et le référentiel de formation initiale s’avère essentielle dans un souci de cohérence et de pertinence (Roegiers, 2010).

C’est la raison pour laquelle une équipe d’enseignants de différentes Hautes Ecoles du réseau libre de l’ensemble de la Fédération Wallonie Bruxelles de Belgique a décidé de construire ce « référentiel métier » en ciblant la profession d’instituteur primaire. La visée principale du groupe est de fournir un outil au service de la remise en question du référentiel de formation et du référentiel interne d’évaluation (Perrenoud, 2001).

Pour ce faire, l’équipe a opté pour une démarche de recherche qualitative mettant en œuvre le recueil de données par le biais de « focus groupes » auprès des instituteurs eux-mêmes ainsi que d’autres acteurs liés de près ou de loin à la profession et issus de zones géographiques diverses de la Belgique francophone. Cette pluralité d’acteurs interrogés permet de favoriser une certaine validité de l’information recueillie en assurant un niveau supérieur de « triangulation » (De Ketele et Roegiers, 2002).

Durant cette communication, nous ferons apparaître le contexte, les étapes du processus de construction du référentiel métier, les résultats obtenus suite à la catégorisation des données et la confrontation de ceux-ci à la littérature centrée sur le métier d'enseignant (Tardif & Lessard, 1999). Ces résultats sont formalisés dans un outil que nous présenterons et sur base duquel nous montrerons certaines possibilités d’exploitation à travers quelques exemples. Ceux-ci illustreront l’aménagement ou l’évolution des référentiels de formation existants de manière à favoriser les liens entre les différents volets de la formation (Desjardin et al, 2012) tout en s’appuyant sur des informations provenant de différents acteurs du monde professionnel. Nous terminerons par les limites et perspectives de la démarche.

 

Références bibliographiques :

De Ketele, J.-M., Roegiers, X. (2002). Méthodologie du recueil d'informations : Fondements des méthodes d'observation, de questionnaires, d'interviews et d'études de documents. (3e éd.).Bruxelles : éd. De Boeck Université.

Desjardin, J., Altet, M., Etienne, R., Paquay, L., Perrenoud, P. (2012). La formation des enseignants en quête de cohérence. Bruxelles : éd. De Boeck Supérieur.

Perrenoud, P. (2001). Construire un référentiel de compétences pour guider une formation professionnelle. Genève. Repéré à: <http://www.unige.ch/fapse/SSE/teachers/perrenoud/php_main/php_2001/2001_33.html> In Cros, F. et Raisky, C. (2010), Autour des mots de la formation : « Référentiel ». Recherche et formation, n°64, 109. Repéré à: <http://www.inrp.fr/publications/edition-electronique/recherche-et-formation/RR064-8.pdf>.

Roegiers, X., et al. (2010). Des curricula pour la formation professionnelle initiale : la Pédagogie de l'intégration comme cadre de réflexion et d'action pour l'enseignement technique et professionnel. Bruxelles : éd. De Boeck Université.

Tardif, M., Lessard, C. (1999). Le travail enseignant au quotidien : Expérience, interactions humaines et dilemmes professionnels. Bruxelles : éd. De Boeck Université.