242 - Les directeurs d'école primaire : motivations, représentations et réalités de la fonction.

Anne Bouju-Goujon

GREF, université d'Orléans, France

 

Mandarine Hugon

GREF, université d'Orléans, France

 

Marie-Christine Verdet

GREF, université d'Orléans, France

 

Mots clés : Directeurs d'école, représentations, fonction.

 

En première ligne, pour des familles de plus en plus exigeantes mais également dans des situations de partenariat de plus en plus nombreuses, récemment pour la réforme des rythmes scolaires par exemple, les directeurs d'école en France doivent développer des compétences de plus en plus diversifiées. Comment les directeurs d’école envisagent-ils aujourd’hui leur fonction, dans l’absolu et au quotidien ? Depuis les mobilisations de la fin des années 90, les missions alors refusées sont-elles aujourd’hui intégrées dans les pratiques ? Quelle place les directeurs d’école accordent-ils au « leadership pédagogique» (Rapport Reiss 2010, p.49), à une éventuelle hiérarchie entre collègues, aux fonctions relationnelles et à la mise en place de nouveaux partenariats ? Nous montrons que les représentations des directeurs d’école à propos de leur fonction varient selon la durée de leur expérience professionnelle, le contexte d’exercice, les modalités de la décharge, le caractère contraint ou choisi de l’engagement. L’identification de ces critères permettra de construire des profils d’enseignants-directeurs, de repérer la multitude des tâches et des domaines d'activités et d'élaborer l'arborescence d'un référentiel métier.

Hervé Duchauffour (2011) pointe la crise de recrutement des directeurs d'école. Pourtant, des enseignants acceptent malgré tout cette fonction, bénéficiant d'une courte formation ou non. Ce choix est-il complètement contraint et sur quelles motivations repose-t-il ? La poursuite de cet engagement dans la durée (une majorité acceptera la direction jusqu'en fin de carrière) est alors ensuite à questionner. Dans cette étude, nous repérons différents profils de directeurs qui montrent comment une motivation de départ peut évoluer et s'enrichir. Leur conception du métier s'en trouvera alors plus ou moins modifiée.

Quinze entretiens semi-directifs ont été réalisés pour l’étude exploratoire (8 hommes, 7 femmes, âges de 30 à 56 ans, 7 dans des espaces urbains et 8 dans les espaces ruraux en Région Centre). Parmi eux, 6 sont nouvellement nommés et 9 sont plus expérimentés. Les entretiens portent sur le parcours professionnel du directeur et la représentation de la fonction (diversité des tâches, évolution perçue, décalage entre les attentes et la réalité, motivations de départ et actuelles). Ils feront l'objet d'une analyse lexicométrique (logiciel A.L.C.E.S.T.E.), complétée par une analyse papier-crayon transversale et longitudinale. Les résultats de cette recherche seront enrichis par des études complémentaires montrant le caractère protéiforme et relativement indéfini du rôle du directeur. Cette recherche nous conduira à interroger alors les attentes et les représentations des enseignants envers les directeurs. Elle a également pour objectif de cerner l’offre, les besoins et les modalités des nouvelles formations continues.

 

Références bibliographiques :

Duchauffour, H. (2011, Octobre). "Directeur d'école primaire : un métier sous tensions : d’une crise identitaire à une crise de recrutement", Actes du colloque Crise et/en éducation, CREF – AECSE, Université Paris-Ouest Nanterre-La Défense. 

Reiss, F. (2010). Quelle direction pour l'école du XXIème siècle. Rapport à monsieur le premier ministre. Mission sur les écoles maternelles et élémentaires et les directions d'école. Paris.   

RICH J. (2010). Les nouveaux directeurs d’école. Repenser l’encadrement des établissements scolaires. Bruxelles : De Boeck