234 - Les épreuves comme organisateur du développement professionnel ? Récits de vie professionnelle d'enseignants du premier degré.

Thierry BOUCHETAL

Laboratoire ECP - Université Lyon 2, France

 

Mots clés  : professeur des écoles, développement professionnel, épreuve, récit de vie

 

Le métier d’enseignant a longtemps été considéré dans le premier degré comme le simple exercice d’une vocation. Les nombreuses transformations qu’il a subies en terme de publics, de prescriptions, de contextes, d’organisation du travail ou bien encore de professionnalisation des acteurs ont rendu moins lisible la façon dont se construisent désormais les parcours professionnels. Qu’est-ce qui favorise un travail jugé comme satisfaisant ? Qu’est-ce qui conduit aux choix des postes, des fonctions ? Qu’est-ce qui permet de se maintenir dans un métier aux perspectives de retraite désormais reculées ? Face à de telles questions, la notion de développement professionnel en primaire (Marcel, 2009) est utile pour mieux qualifier, tout au long de la trajectoire professionnelle, l’articulation entre la construction de compétences (par la formation, la pratique…) et les remaniements identitaires des sujets. De nombreux travaux scientifiques témoignent d’une prise en compte de ces différentes dimensions, notamment autour de dispositifs renouvelés de formation ou d’analyse de l’activité réelle située (Saussez & Yvon, 2010). D’autres recherches ont dessiné les phases d’une carrière enseignante (Huberman, 1989), identifiant par exemple un développement progressif par stades successifs (de débutant à expert). Pour autant, ces approches nous renseignent peu sur le sens donné par les enseignants à ces évolutions professionnelles, et notamment dans le premier degré avec ses spécificités (polyvalence, classe à la journée, jeune âge des élèves). Aussi, notre contribution s’intéresse à ce qui conditionne et organise la possibilité d’un développement professionnel sur une temporalité longue, cherchant ce qui peut faire continuité et rupture (Lantheaume & Hélou, 2008). Nous faisons donc l’hypothèse que pour évoluer et durer professionnellement, les professeurs des écoles reconfigurent leur projet d’enseigner et leur parcours à partir de ce qui fait obstacle dans le travail et sa périphérie. Ainsi il s’agit de qualifier ces épreuves aux consistances variées : dilemmes professionnels, épreuves du quotidien, épreuves socialement construites (Martuccelli, 2006), ... Notre méthodologie s’appuie sur les récits de vie professionnelle (Bertaux, 2010), qui de par leur structure narrative, révèlent à la fois les épreuves et les compétences réflexives des sujets (Baudoin, 2010). Notre corpus exploratoire est constitué d’une dizaine de récits, recueillis auprès de professeurs des écoles en cours de carrière (entre 7 et 25 ans d’ancienneté), en situation « ordinaire » d’enseignement, c’est-à-dire sans bifurcation définitive au sein (ou hors) de l’institution. Les premiers résultats de l’enquête pointent des récurrences dans les parcours professionnels, marqués par des « épreuves » au carrefour des sphères professionnelles et personnelles, des contextes scolaires nationaux et locaux, indiquant un développement professionnel irrégulier et mobilisant des ressources singulières.

 

Références bibliographiques :

Baudoin, J-M. (2010). De l’épreuve autobiographique. Contribution des histoires de vie à la problématique des genres de texte et de l’herméneutique de l’action. Berne : Peter Lang.

Bertaux, D. (2010). Le récit de vie. L’enquête et ses méthodes (3ème édition). Paris : Armand Colin.

Huberman, M. (1989). Les phases de la carrière enseignante : un essai de description et de prévision. Revue Française de Pédagogie n°86, 5-16.

Marcel, J-F. (sous la dir.) (2009). Le développement professionnel : quels indicateurs ? Questions vives vol.5, n°11.

Lantheaume, F. & Helou, C. (2008). La souffrance des enseignants. Une sociologie pragmatique du travail enseignant. Paris : PUF.

Martuccelli, D. (2006). Forgé par l’épreuve. L’individu dans la France contemporaine. Paris : Armand Colin.

Yvon, F. & Saussez, F. (sous la dir.) (2010) Analyser l’activité enseignante. Des outils méthodologiques et théoriques pour l’intervention et la formation. Québec : Les Presses de l’Université Laval.