*230 - La formation à l'usage des TICE au Liban:enjeux, réalités et défis

En l'absence de dépôt de l'auteur, voici le projet déposé avant expertise.

 

Elabboud Ghina

 

Mot-clés : formation, innovation pédagogique, TICE

 

Cette communication est issue de mes recherches de doctorat sur les technologies éducatives et la professionnalisation des enseignants. Aujourd’hui nous vivons dans un monde en perpétuelle évolution. La technologie fait partie intégrante de notre vie sociale. Chaque individu utilise les technologies quotidiennement dans sa vie professionnelle et privée. Actuellement, L’adaptation à l’usage des technologies devient une obligation et une nécessité ardente. Et dans le monde éducatif il nous semble primordial de faciliter l’intégration des technologies et l’adaptation à leurs usages. Or, ceci demeure jusqu’à présent difficile et compliqué. Certains croient que les technologies constituent une discipline qui a ses compétences, et d’autres constatent que les technologies constituent des outils utilisables dans l’apprentissage de toutes les autres disciplines scolaires. L’intégration des TIC à l’enseignement permet de profiter de la plus-value de la technologie et par la suite elle permet une amélioration de la pédagogie et du rapport au savoir. Ceci est affirmé par Perrenoud, Karsenti, Peraya et Viens. Mais pour réussir l’intégration des TIC à l’enseignement, il s’avère nécessaire de former aussi bien les élèves que les enseignants à l’usage efficient des TIC, et à les faire acquérir ces compétences. Notre recherche s’attache à étudier le cas de l’éducation primaire au Liban, et le rôle des TIC dans la modernisation de l’enseignement en général et celui de la langue française en particulier. Le système éducatif libanais a subi une dernière réforme en 1995. Ce système rencontre des problèmes à plusieurs niveaux. Le corps enseignant trouve des difficultés à adopter les nouvelles méthodologies et les nouveaux outils qu’on leur propose. Et le phénomène d’intégration des TIC reste à son début. Les formations professionnelles sont insuffisantes. Les enseignants sont démunis des outils de réflexion et de méthodes pour adapter leur enseignement à l’innovation et aux nouvelles exigences de l’éducation. Les études menées en 2007 sur les besoins éducatifs au Liban et les témoignages des enseignants affirment que le problème réside dans la formation. La prolifération des TIC et l’évolution continue dans le monde éducatif change le métier d’enseignant et modifie le rapport au savoir, d’où l’importance d’offrir aux enseignants des formations capables de développer chez eux une attitude réflexive et un esprit innovateur. Nous pensons que la professionnalisation des enseignants et leur formation à l’usage des TIC ont un grand impact sur la modernisation du système éducatif et l’amélioration de l’enseignement-apprentissage. Cette étude s’attache à comprendre dans quelles mesures les dispositifs de formation continues favorisent-ils la professionnalisation des enseignants, et par la suite proposer une série de solutions appropriées. La première partie sera consacrée à une présentation de la problématique, du cadre théorique, de la méthodologie. Dans la deuxième nous présenterons les principaux résultats de notre étude exploratoire, par le biais de questionnaire et d'entretiens.

 

Références bibliographiques :

Baron G.L., Caron CH., Harrari M., (ss.dir.)(2005) Le multimédia dans la classe à l’école primaire. Paris, France : Institut national de recherche pédagogique. Paquay L., Atlet M., Charlier E., Perrenoud Ph., (2012). Former des enseignants professionnels, quelles strategies? Quelles compétences ? (4e édition). Bruxelles : de boeck. Karsenti Th., Larose F., (2005). L’integration pedagogique des TIC dans le travail enseignants. Québec : presses de l’Université du Québec.