217 - Analyse des référentiels d’enseignement des sciences en Belgique francophone à l’aide du logiciel Tropes

Antoine Derobertmasure

Cellule Facultaire de Pédagogie Universitaire/Université de Mons

Belgique

 

Sabine Soetewey

Institut d'Administration Scolaire/Université de Mons

Belgique

 

Marc Demeuse

Institut d'Administration Scolaire/Université de Mons

Belgique

 

Mots clefs : curriculum, sciences, logiciel d'analyse textuelle

Le système éducatif belge francophone est composé de plusieurs réseaux et types d’enseignement. Au sein de ce système éducatif, une série de documents officiels balisent un cadre au sein duquel les différents réseaux rédigent leurs propres programmes de cours. En regard de la liberté d’enseignement dont chaque réseau d’enseignement peut se prévaloir, découle une relative diversité dans la définition et la mise en application des différentes thématiques prescrites : cette diversité se concrétise principalement dans l’importante et l’ordre attribués à chacune de ces thèmatiques. De la même manière, les différents niveaux du curriculum, et les programmes d’étude entre eux, affichent également une diversité importante. En termes de conséquences, mise à part l’absence de visibilité au niveau du système, cette structuration entraine également des conséquences négatives au niveau des premiers bénéficiaires, les élèves, particulièrement, si au cours de leur scolarité, ils transitent entre les réseaux et/ou entre les filières d’enseignement : il n’existe, en effet, aucune garantie quant à la continuité, la cohérence, la progressivité et l’absence de redondance au sein de ce type de parcours.

Dans ce contexte, une recherche menée par les auteurs a été réalisée dans le but d’analyser les référentiels d’enseignement relatifs aux sciences dans les différentes filières et options des deuxième et troisième degrés (grades 9 à 12) de l’enseignement secondaire organisé par la Communauté française de Belgique en vue de proposer des pistes d’amélioration à ces différents documents.

Afin de réaliser cette recherche, une méthodologie particulière a été élaborée afin de caractériser la nature et la structure des différents référentiels étudiés. Dans ce cadre, deux logiciels ont été utilisés : un logiciel automatisé d’analyse propositionnelle (Tropes©) ainsi qu’un logiciel d’analyse statistique (SPSS) permettant, notamment, de recourir aux analyses en composantes principales.

La communication, après avoir brièvement définit la notion de curriculum, envisage l’approfondissement de la méthodologie employée, notamment en ce qui concerne Tropes. Les résultats, ainsi que la proposition de classification des différents référentiels sur la base de ces analyses, sont abordés à la suite.

Références

Demeuse, M., Duroisin, N., Soetewey, S. (2012). Implications du choix des référentiels dans les évaluations nationales et internationales: le cas de l'enseignement des sciences dans l'enseignement belge francophone. Education Comparée, 7, 123-154

Ghiglione, R., Landré, A., Bromberg, M. & Molette, P. (1998). L’analyse automatique des contenus. Paris : Dunod.

Mangez, C. & Mangez, E. (2008). Analyse sociologique des discours pédagogiques. Application au cas de la politique éducative en Belgique francophone. In D. Frandji & Ph. Vitale. (Eds), Actualité de Basil Bernstein. Savoir, pédagogie et société (pp. 189-206). Rennes : Presses universitaires de Rennes.