199 - Conduire une recherche-intervention dans le cadre d'un mémoire de master en sciences de l'éducation: une formation à la recherche sous condition

Dominique Broussal

Université de Toulouse II-Le Mirail, France

 

Mots clés : Pédagogie universitaire  –  Formation à la recherche – Recherche-intervention  – Master  – Mémoire

 

Si la recherche-intervention apparaît comme un « mode d’interrogation des pratiques » opportun (Mérini, Ponté, 2008), dès lors qu’il s’agit pour les chercheurs confirmés de s’inscrire dans une perspective praxéologique, cette modalité paraît toutefois assez peu investie dans le cadre des mémoires réalisés par les étudiants de master en sciences de l’éducation et de la formation. Ce sous-investissement peut s’expliquer par des raisons diverses : difficultés à engager la contractualisation nécessaire à ce type d’intervention du fait du statut d’étudiant, incompatibilité des calendriers de la recherche-intervention et de la production du mémoire, écueils liés aux modes spécifiques de validation de la connaissance (Herreros, 2009), etc. Or, si l’enjeu du mémoire de master est bien d’être partie prenante de la formation à la recherche, il semble important de réfléchir aux conditions « pédagogiques » qui permettraient aux étudiants de master d’expérimenter sereinement cette « posture » singulière (Marcel, 2010) et de construire des compétences en la matière. Cette étape de la formation paraît d’autant plus indispensable que certains étudiants issus de ces masters bénéficient de Conventions Industrielles de Formation par la Recherche (CIFRE) lorsqu’ils s’inscrivent en thèse, et ont en conséquence à mobiliser de telles démarches.

Poursuivant des travaux antérieurs portant sur la pédagogie universitaire et la direction de mémoires, cette communication interroge les enjeux, conditions et limites d’une formation à la recherche-intervention dans le cadre d’un master en sciences de l’éducation. Elle s’appuie sur deux recherches-interventions réalisées en 2012/2013 : l’une conduite dans un Lycée professionnel agricole visait à accompagner l’équipe pédagogique dans un certain nombre de changements organisationnels, l’autre conduite dans un Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) se centrait sur le développement de dispositifs pédagogiques intégrant la simulation. Ces deux recherches ont été conduites de façon collaborative par un enseignant-chercheur et un étudiant de master. La communication présentera les principaux résultats de ces deux recherches, avant de se centrer sur l’analyse des matériaux suivants :

- Les deux mémoires de master issus de ces recherches et soutenus en 2013.

- Un entretien ayant réuni les deux étudiants concernés par la réalisation de ce mémoire.

Nous nous attacherons à travers cette analyse à identifier les conditions pédagogiques relevant de la direction de mémoires ou des unités d’enseignement à la recherche (épistémologie-méthodologie) favorables à la conduite de tels travaux par les étudiants, l’intérêt perçu par les étudiants ayant expérimenté cette modalité, les limites et difficultés rencontrées. 

 

Références bibliographiques :

Autissier, D., & Moutot, J.-M. (2007, 2010). Méthode de conduite du changement : diagnostic, accompagnement, pilotage. Paris : Dunod.

Bedin, V. (2013). La recherche-intervention en éducation et en formation : une nouvelle forme de conduite et d’accompagnement du changement. In V. Bedin (dir.), Conduite et accompagnement du changement. Contribution des sciences de l'éducation (pp. 87- 105). Paris : L'Harmattan.

Bedin, V., Broussal, D. (2013, à paraître). De l’analyse des textes aux pratiques pédagogiques de “formation à et par la recherche” des enseignants-chercheurs : enjeux épistémologiques et méthodologiques. In Y. Lenoir (Dir.), Procédures méthodologiques en acte dans l’analyse des pratiques d’enseignement: approches internationales. Longueuil (Québec) : Groupéditions.

Broussal, D. (2013). Les changements en éducation-formation : omniprésence, finalités et accompagnement. In V. Bedin (dir.), Conduite et accompagnement du changement. Contribution des sciences de l'éducation (pp. 37-51). Paris : L'Harmattan.

Herreros, G. (2009). Pour une sociologie d’intervention. Toulouse: Eres

Marcel, J.F. (2010). Des tensions entre le « sur » et le « pour » dans la recherche en éducation : question(s) de posture(s). Cahiers du CERFEE, 27-28, 41-64.

Mérini, C., & Ponté, P. (2008). La recherche-intervention comme mode d’interrogation des pratiques, Savoirs, 1(16), 77-95.

Rhéaume, J. (1982). La recherche-action : un nouveau mode de savoir? Sociologie et sociétés, 14 (1), 43-51.