196 - Essai de compréhension des fondements des actions didactiques de l’enseignant. Approche compréhensive de la valuation.

Bernard Calmettes & Frédéric Maizières
UMR EFTS – Université de Toulouse
Cclepodi - IUFM – Ecole Interne de l’Université de Toulouse 2

 

Mots clés : Didactique, valuation et valeur, action didactique de l'enseignant

 

La communication que nous présentons est construite à partir d’un renouvellement interprétatif et compréhensif (et non praxéologique), du type grounded theory (Strauss, 1992), de résultats de recherches que nous avions présentés par ailleurs (Maizières & Calmettes, 2012) et que nous rappelons. Ces recherches, en didactique de la physique et en didactique de l’Éducation musicale, sont relatives aux rapports qu’entretiennent les enseignants avec leurs disciplines et avec leurs pratiques.
Le cœur de ces résultats peut être présenté ainsi : Il existe des écarts entre, d’une part les déclarations des enseignants à propos des valeurs et des principes portés par leurs disciplines, et d’autre part les valeurs et les principes qui soutiennent leurs actions en classe, tels qu’ils les expriment dans des entretiens à visée pragmatique lorsqu’ils décrivent et justifient leurs actions passées (Calmettes, 2012) ou dans des enquêtes et des entretiens ciblés sur ces aspects (Maizières, 2009).
Par exemple, en Éducation musicale à l’École, les actions des enseignants en classe peuvent aller de l’évitement à une implication régulière et affirmée, en décalage – en dépit – des relations propres que l’enseignant entretient avec la musique dans sa vie personnelle et des valeurs qu’il associe à cet enseignement. En physique en Collège, les enseignants associent aux démarches d’investigation, dans leurs discours à portée générale, des valeurs de type constructiviste ou socio-constructiviste, et, en même temps justifient un guidage relativement serré des situations qu’ils construisent en classe.
Ces écarts semblent pouvoir être reliés à leurs possibilités de mobilisation au regard de ce qu’ils considèreraient comme important à enseigner et aux expériences à faire vivre à leurs élèves en fonction notamment de ce qu’il perçoive comme des contraintes pour leurs pratiques : temps, matériel, gestion des élèves, attentes de la hiérarchie, interprétations des textes officiels, relations avec les parents d’élèves, relations avec leurs collègues, « poids » de l’évaluation (celle dont leurs pratiques sont des objets et celles des apprentissages de leurs élèves).
Nous questionnons ces écarts et nous proposons un essai de modélisation des justifications des enseignants à propos des fondements de leurs actions didactiques en classe à partir d’adaptations et de métissages de concepts issus :
  • D’un point de vue théorique des propositions de Descombes (2007) : construction des raisonnements pratiques, de Dewey (1918-1939/2011) : théorie de la valuation, et de Wittgenstein (1953/2004, 1969/1980) : jeux de langage et formes de vie.
  • Et d’un point de vue méthodologique des approches compréhensives des acteurs (Kaufmann, 1996), de l’herméneutique (Gadamer, 1995), de l’agir communicationnel (Habermas, 1981/1987).
Même si ce n’est pas l’objectif premier d’une grounded theory, le fait de pouvoir interpréter selon un cadre commun des faits pouvant être perçus comme semblables alors qu’ils sont issus de didactiques de disciplines différentes, nous conduit à discuter in fine la portée heuristique du cadre théorique et méthodologique que nous avons construit dans l’étude des actions didactiques des enseignants dans d’autres disciplines.

 

Eléments bibliographiques :

Calmettes, B. (2012). Modélisation pragmatique de l’action didactique des enseignants. Cas des démarches d’investigation en physique, en Collège. Thèse pour l’habilitation à diriger des recherches. Toulouse : Université de Toulouse 2-Le Mirail.

Descombes, V. (2007). Le raisonnement de l’ours ; et autres essais de philosophie pratique. Paris : Seuil

Dewey, J. (1918-1939/2011). La formation des valeurs. Paris : La Découverte.

Gadamer, H.-G. (1995). Langage et vérité. Paris : Gallimard.

Habermas, J. (1981/1987). Théorie de l’agir communicationnel. Paris : Fayard.

Kaufmann, J.-C.. (1996). L’entretien compréhensif. Paris : Nathan.

Maizieres, F. (2009) Le rapport à la musique des enseignants du premier degré : rapport personnel, rapport professionnel.  Thèse pour le doctorat d’université en Sciences de l’éducation. Nancy : Université de Nancy 2.

Maizières, F. ; Calmettes, B. (2012, juin). Les valeurs et les rapports aux savoirs des enseignants. Discours et pratiques. In Actes du Congrès de l’Association Mondiale en Sciences de l’Éducation (AMSE). Reims. 5 au 8 juin 2012.

Prairat, E. & Andrieu, B. (2003). Les valeurs. Savoir et éducation à l’école. Actes du colloque organisé à l’IUFM de Lorraine, 14 et 15 mai 2002. Nancy : Presses Universitaires de Nancy.

Strauss, A. (1992). La trame de la négociation. Sociologie qualitative et interactionnisme. Paris : L’Harmattan.

Wittgenstein, L. (1953/2004). Recherches philosophiques. Paris : Gallimard.

Wittgenstein, L. (1969/1980). Grammaire philosophique. Paris : Gallimard.