188/0 - Créationnisme et enseignement de l’Evolution biologique

188/0 - Titre du Mini-Symposium 188 :

 

Créationnisme et enseignement de l’Evolution biologique

 

Coordinateur : Pierre Clément

S2HEP, Université Lyon 1, France

 

 

Mots-clés : Créationnisme – Enseignement – Médias – Manuels scolaires – Conceptions d’enseignants.

 

 

Résumé de l’ensemble du Symposium

 

Une offensive créationniste contestant l’évolution darwinienne et son enseignement s’est récemment développée (Baudouin & Brosseau 2008), portée par des fondamentalistes chrétiens (aux U.S. depuis plusieurs années : Lecourt 1992) ou musulmans, en particulier par les publications signées par le turc Harun Yahyah (3 tomes de l’Atlas de la Création et de nombreux autres ouvrages). Particulièrement spectaculaire a été la large diffusion en 2007 du tome 1 de cet Atlas très luxueux, envoyé gratuitement dans les écoles et laboratoires universitaires de plusieurs pays, dont la France.

La communauté scientifique a réagi très vite, notamment par la déclaration solennelle de l’Inter Academy Panel (IAP, 2006) représentant les Académies des Sciences de 68 pays, mais aussi par de nombreux ouvrages. En France, le Ministère de l’Education Nationale a organisé en 2008 un congrès réunissant des centaines d’enseignants de biologie et de philosophie de toutes les régions. D’autres ouvrages ont été publiés sur les questions soulevées dans l’enseignement par ce regain du créationnisme (entre autres : Jones & Reiss 2007, Musset 2008, Coquidé & Tirard 2008, Lecointre et al. 2009).

Plusieurs recherches ont, depuis, porté sur les problèmes pédagogiques relatifs à cette montée médiatique du créationnisme. Nous présentons dans ce symposium trois approches différentes et complémentaires :

  1. Une analyse d’un corpus d’articles de presse français consécutifs à la diffusion de l’Atlas de la Création et de thèses créationnistes : quels types de réponses ont alors été apportées par le système éducatif français ? Au delà d’un objectif partagé d’éduquer aux sciences et à la citoyenneté, s’est manifestée une diversité de positionnements, relevant par exemple d’une laïcité exclusive ou inclusive.
  2. Une analyse des programmes français SVT classes terminales, de 1994 à 2011, et des manuels scolaires correspondants, sur la question sensible de l’origine de l’espèce humaine, montrant une évolution au cours du temps vers un enseignement plus vigilant sur l’actualisation des connaissances, avec moins de valeurs implicites mais n’accordant pas de place aux interactions entre science et société, qui perdurent pourtant jusqu’à aujourd’hui.
  3. Une analyse des conceptions d’enseignants sur l’évolution et le créationnisme, dans 28 pays (plus de dix mille enseignants au total), élargissant un travail préliminaire présenté à l’AREF pour 12 pays (Quessada, Munoz & Clément, 2007). L’influence du contexte national est très grande : avec 2% de conceptions créationnistes radicales, les enseignants français sont parmi les plus évolutionnistes, ce pourcentage étant de plus de 80% dans certains pays. Mais, tous pays confondus, ce pourcentage diminue très significativement quand augmente le nombre d’années de formation universitaire des enseignants.

Au total, ces trois éclairages se focalisent sur la question centrale du comment enseigner l’évolution en tenant compte des questions socioscientifiques qui lui sont liées.

 

Références

Baudouin C. & Brosseau O. (2008), Les créationnistes. Une menace pour la société française ? Paris : Editions Syllepses.

Coquidé M. & Tirard S. (Ed.) (2008), L’évolution du vivant. Un enseignement à risque ? Paris : Vuibert ; adapt-snes.

IAP, InterAcademy Panel. (2006). IAP Statement on the Teaching of Evolution. [Page Web]. Accès : http://www.interacademies.net/File.aspx?id=6150

Jones L.S. & Reiss M.J. (Ed.) (2007), Teaching about scientific origins. Taking into account of creationism. N.Y., Bern: Peter Lang.

Lecointre G. (dir.), Fortin C., Le Louarn Bonnet M.-L. & Guillot G. (2009). Guide critique de l'évolution. Paris : Belin.

Lecourt D. (1992), L'Amérique entre la Bible et Darwin. Paris : PUF.

Ministère de l’Education Nationale (2008), Enseigner l’Evolution aujourd’hui. Colloque national,   Paris, 13 & 14 Novembre

Musset M. (2008). Enseigner l’Evolution en France. Dossier d’actualité de la VST, n°38 - octobre – INRP.

Quessada, M.P., Munoz, F. & Clément, P. (2007). Les conceptions sur l’évolution biologique d’enseignants du primaire et du secondaire de douze pays (Afrique, Europe et Moyen Orient) varient selon leur niveau d'étude. Actes Colloque AREF (Actualité de la Recherche en Education et en Formation), Strasbourg, 407 (12 pp.)

Yahya, H. (2006). Atlas de la création, vol. 1. Istanbul : Global Publishing.