145 - Enseignants dans le 2nd degré disposant d'un vécu en entreprise : analyse d'une entrée dans un nouveau métier

Sylvie Dozolme

Laboratoire Acté - IUFM d'Auvergne - France

 

Luc Ria

Laboratoire Acté - Institut Français de l'Éducation - ENS Lyon - France

 

Mots clés : Acculturation, activité, entretien, identité, second métier

 

En France, le recrutement des enseignants donne lieu à de multiples concours. Ainsi, chaque année, c'est près de 20 % des lauréats du concours externe qui ont au minimum 30 ans. Souvent forts d'une expérience professionnelle hors système éducatif, il s'agit pour eux de vivre une profonde transformation de leur vie professionnelle (Lévy-Leboyer, 2007). Comment expliquer leur changement de trajectoire professionnelle ? Comment vivent-ils leurs premières expériences de classe ? Partagent-ils les mêmes expériences typiques des débutants ou exercent-t-ils ce nouveau métier avec d'autres repères ? Comment se projettent-ils professionnellement dans cinq, dix ans ? Notre étude entend répondre en partie à ces interrogations, analyser leur acculturation et leur début dans l'activité.

Pour ce faire, le suivi longitudinal de 20 professeurs stagiaires a été effectué durant leur première année professionnelle pour comprendre leurs changements de trajectoire et leur entrée dans ce nouveau métier. À partir d'entretiens compréhensifs, une analyse de contenu (Bardin, 2005) a permis, en plus de connaître leur choix de ce changement, d'analyser leur prise de fonction et leur regard sur les premiers jours de ce second métier. Ces entretiens ont également abordé la manière dont ils se projetaient sur le moyen ou long terme dans cette nouvelle activité professionnelle.

De ces entretiens découle une mise en perspective des transformations et des mutations qu'ils subissent ou auxquelles ils adhérent pour parvenir plus ou moins rapidement à modifier leur identité professionnelle et la mettre en adéquation avec celle nécessaire pour le nouveau métier qu'ils envisagent. Toutefois, des résurgences plus ou moins ponctuelles et partielles, selon les personnes, subsistent et leurs anciens métiers se manifestent dans les plis de leur nouvelle activité.

En comparaison avec ce que dit la littérature des entrants dans le métier issus de l'université (Rayou & van Zaten, 2004), il ressort de cette étude que globalement les professeurs stagiaires qui disposent d'un vécu professionnel présentent une capacité d'adaptation d'autant plus grande que l'enseignant a connu différentes situations professionnelles qui lui ont permis de se constituer un paradigme propre du monde professionnel. Même si les intégrations professionnelles s'avèrent contrastées du fait des environnements variés, leur âge, leur expérience, leur sens du relationnel les conduisent à une acculturation plus aisée, à une anticipation forte de leur futur professionnel.

 

Références bibliographiques :

Balleux, A. (2011), L’entrée en enseignement professionnel au Québec : un long parcours de transition en tension entre le métier exercé et le métier enseigné, Recherche en Éducation,  N° 11, 55-66.

Bardin, L. (2005), L'analyse de contenu, Paris : PUF.

Boutinet, J.-P. (2013), Psychologie de la vie adulte (5ème édition), Paris : PUF.

Dubar, C. (2010), La socialisation – Construction des identités sociales et professionnelles (4ème édition), Paris : Armand Colin.

Gelin, D. & Rayou, P. & Ria, L. (2007), Devenir enseignant – Parcours et formation, Paris : Armand Colin.

Guibert, P. & Lazuech, G. & Rimbert, F. (2008), Enseignants débutants – "Faire ses classes" – L'insertion professionnelle des professeurs du second degré, Rennes : Presses Universitaires de Rennes.

Lévy-Leboyer, C. (2007), Re-motiver au travail - Développer l'implication de ses collaborateurs, Paris: Eyrolles Éditions.

Négroni, C. (2005), La reconversion professionnelle volontaire : une expérience de conversion de soi, Carriérologie, Vol. 10, N° 1-2, 331-348.

Perez-Roux, T. (2011), Changer de métier pour devenir enseignant : transitions professionnelles et dynamiques identitaires, Recherche en Éducation,  N° 11, 39-54.

Rayou, P. & Van Zaten, A. (2004), Enquête sur les nouveaux enseignants. Changeront-ils l'école ?, Paris: Bayard.