134 - Tutoriels en ligne et développement professionnel

Claudine Garcin

Aix-Marseille Université, France

 

Jacques Audran

INSA de Strasbourg, France

 

Mots clés : Tutoriels, Développement professionnel, Participation, Réification

 

1.Questionnement initial

Le développement de nouveaux environnements informatiques de collaboration a considérablement modifié la façon de partager la connaissance « en ligne ». Outre les institutions, les usagers s’investissent ainsi dans la création et la diffusion de contenus. Notre étude concerne les productions des personnes qui s’impliquent dans le développement de la plate-forme d’enseignement Open Source « Moodle ». Ces personnes travaillent à améliorer cette plateforme, à résoudre des problèmes complexes, mais ce travail nécessite de mobiliser des connaissances. En conséquence, ces internautes ont continuellement « besoin de plus de savoirs, de connaître des choses » (Duperrin, 2009). De fait, pour ces individus, « travailler revient de plus en plus à apprendre et […] produire des connaissances » (Lévy, 1997, p.187).

Notre questionnement s’organise autour de cette forme particulière d’enseignement-apprentissage. Qui sont ces internautes ? Comment se déroulent les échanges, la transmission du savoir ? Cette forme témoigne-t-elle d’une rupture avec les modèles de formation traditionnels ? Reflète-t-elle un rapport au savoir particulier ?

2.Cadre théorique

Dans le contexte qui nous occupe, même si l’objectif principal des individus n’est a priori ni d’acquérir des connaissances ni de concevoir des objets didactiques, l’activité relative au développement nécessite de créer, de diffuser et de partager certains types de savoirs visant l’acquisition-production collective de connaissances. Ces pratiques mettent en évidence la participation innovante des individus au sein de « répertoires partagés » Wenger (1998/2005).

Dans le cadre de la présente étude, ce sont diverses formes de « tutoriels en ligne » qui nous ont servi d’objets d’étude. Le « tutoriel » (de l’anglais tutorial) est un objet qui repose sur un travail individuel de diffusion « horizontale » au service d'une société d'individus (Elias, 1987) (à la différence de l'enseignement « institutionnel » de type top-down).

3.Eléments de méthode

L’étude présentée analyse 24 tutoriels utilisés par la communauté Moodle. En matière de forme, ces « tutoriels » sont proposés soit sous la forme de fichiers vidéo généralement accompagnés de narration (screencasts) soit de documents textuels électroniques plus classiques. Dans les deux cas, on peut considérer ces tutoriels à la fois comme des indicateurs de praxéologies (Chevallard, 1998) mais aussi, comme le soulignent Demazière, Dubuisson et Blanvillain (1992, p. 249) comme des objets qui répondent à des besoins bien définis. Dans une première phase d’analyse ces tutoriels sont étudiés sous deux perspectives : l’intention didactique et leur intérêt en termes de participation/réification (Wenger, 1998/2005). Cette première approche permet de tester la pertinence de ces indicateurs en matière de repérage des savoirs en circulation et de pratiques et postures des participants.

4.Premiers résultats

Il apparaît que ces tutoriels participent d’une forme particulière de « développement professionnel » (Marcel, 2009) des membres de la « communauté » Moodle y compris dans sa dimension de phénomène collectif. Nous pouvons ainsi mieux comprendre comment se déroulent les processus d’acquisition-production des savoirs dans ces environnements « ouverts ». Les premiers résultats permettent d’établir une classification des profils et postures des participants ainsi qu’une cartographie de leur activité selon des critères de « participation-réification ».

 

Références bibliographiques :

Chevallard, Y. (1998). Analyse des pratiques enseignantes et didactique des mathématiques : l'approche anthropologique. Dans Actes de l'université d'été, IREM de Clermont-Ferrand (pp. 91-120). La Rochelle.

Demazière, F., Dubuisson, C., & Blanvillain, O. (1992). De l'EAO au NTF : utiliser l'ordinateur pour la formation. Paris: Orphys.

Duperrin, B. (2009). Social learning. Consulté le 06 03, 2011, sur Entreprise collaborative: http://www.entreprisecollaborative.com/index.php/fr/articles/129-livre-b...

Elias, N. (1987). La société des individus. Paris: Fayard.

Lévy, P. (1997). Cyberculture. Odile Jacob.

Marcel, J.-F. et al. (2009). Le développement professionnel. Quels indicateurs ? Questions Vives, recherches en éducation, 5(11).

Wenger, E. (1998/2005). La théorie des communautés de pratique : apprentissage, sens et identité. (F. G. 2005, Trans.) Presses université de Laval.