126 - Les gestes professionnels d'adaptation des enseignants du primaire exerçant dans un contexte multilingue

Muriel Zougs

ADEF Aix-Marseille Université, France

 

Mots clés : section internationale, enseignement bilingue, EMILE, gestes professionnels d’adaptation, hétérogénéité linguistique.

 

Cette communication porte sur une étude des pratiques enseignantes dans l'Enseignement d'une Matière Intégré à une Langue Etrangère (EMILE), dans les sections internationales du premier degré.

Le but de cette recherche est de comprendre comment les enseignants des sections internationales du primaire s’adaptent à l’hétérogénéité linguistique de leurs classes. En effet, si les langues de scolarisation (français et anglais) sont les langues maternelles de certains élèves, elles représentent des langues secondes ou étrangères pour les autres. C’est pourquoi, nous nous demandons comment ces enseignants adaptent le discours pédagogique qui véhicule le savoir à enseigner, au contexte multilingue dans lequel ils exercent. Nous nous questionnons aussi sur les moments où cette adaptation intervient : pour passer les consignes, gérer les erreurs, motiver les élèves, les rappeler à l'ordre, fixer le savoir à retenir, etc. Nous nous interrogeons également sur l’influence du niveau de classe, du statut de la langue de scolarisation (vernaculaire ou véhiculaire) et du degré d’hétérogénéité linguistique de la classe (classe entière ou sans les débutants dans la langue de scolarisation).

Afin de répondre à ces questions, nous nous proposons de travailler sur la problématique suivante : quand, comment et en fonction de quoi se manifestent les gestes professionnels d’adaptation des enseignants du primaire exerçant dans le contexte multilingue des sections internationales ? L’ancrage institutionnel de notre recherche se fonde sur les travaux de J. Duverger (2005) et de la Commission européenne (2006). L’ancrage théorique s’appuie sur la langue de scolarisation présentée par M. Verdelhan-Bourgade (2002), le bilinguisme d'après M. Blanc & J-F. Hamers (1983), l'EMILE selon D. Marsh (2000) et D. Wolff (2010), les techniques de gestion des enseignants développées par G. Sensévy & A. Mercier (2007) et les 4Cs de D. Coyle (2002).

Notre terrain est constitué d’une classe de petite section (PS) de maternelle et des sections anglaises de PS et de CP d’une Ecole Internationale française. Notre corpus comprend les transcriptions des séances d’enseignement et des entretiens avec les enseignantes des classes filmées. À travers une approche comparative, nous avons dégagé les techniques de gestion de l'hétérogénéité linguistique invariantes et celles qui diffèrent en fonction de trois facteurs : le niveau de classe, le statut de la langue de scolarisation et le degré d’hétérogénéité linguistique de la classe. Nous avons analysé notre corpus grâce à la méthode clinique qui, par son système d’observations et d’entretiens, nous a permis de comprendre les pratiques enseignantes spécifiques à l'hétérogénéité linguistique. Notre grille d'analyse, conçue à partir de l'ancrage théorique de notre recherche, nous a permis de dégager les gestes professionnels d’adaptation des enseignants du primaire exerçant dans un contexte multilingue.

 

Références bibliographiques :

Blanc, M., Hamers, J.F. (1983). Bilingualité et bilinguisme. Bruxelles : Pierre Mardaga éditeur.

Coyle, D. (2002). Relevance of CLIL to the European Commision’s language learning objectives. In D. Marsh, CLIL/EMILE the European dimension : actions, trends and foresight potential. (pp. 27-28). Jyväskylä, Finland : UniCOM, Continuing Education Centre, University of Jyväskylä.

Duverger, J. (2005). L'enseignement en classe bilingue. Paris : Hachette.

Marsh, D., Langé, G. (2000). Utiliser les langues pour apprendre, apprendre en utilisant les langues (P. Bertaux, Trad.). Jyväskylä, Finland : UniCOM, University of Jyväskylä. (Ouvrage original publié sous le titre Using languages to learn and learning to use languages.)

Sensevy, G., Mercier, A. (2007). Agir ensemble : l’action didactique conjointe du professeur et des élèves. Rennes : Presses Universitaires de Rennes.

Verdeilhan-Bourgade M. (2002). Le français de scolarisation. Pour une didactique réaliste. Paris : P.U.F.

Wolff, D. (2010). Réflexions psycholinguistiques sur l’apprenant en classe bilingue. In R. Carol (Ed.), Apprendre en classe d’immersion (pp. 15-30). Paris : L’Harmattan.