075 - L’institutionnalisation du mouvement des Écoles du dimanche au XIXe siècle en France et la Société pour l’instruction élémentaire

Anne Ruolt
 
Mots clés : éducation populaire, instruction primaire, laïcité, école du dimanche, Société pour l’instruction élémentaire

 

L’objet de cette communication qui s’inscrit dans le champ de l’histoire des idées pédagogiques. Il porte sur les idées et les valeurs d’un mouvement d’éducation populaire oublié : celui des écoles du dimanche (Ruolt, 2012)..

Nous chercherons à répondre à la question suivante : pourquoi le Comité d’encouragement des écoles du dimanche (CEÉdD : 1826-1828) précurseur de la Société d’encouragement pour l’instruction primaire parmi les protestants de France (SEIPPF : 1829-1994) est-il né en 1826 ? En considérant l’histoire des actions menées par les premiers acteurs protestants français des écoles du dimanche, peut-on dire qu’à partir de 1814, ce mouvement avait la volonté de fonder des écoles primaires non confessionnelles pour tous, selon un modèle de laïcité inclusive, dans la perspective des idées qui allaient être davantage celles de Guizot que de celles de Buisson, avec le modèle d’éducation mutuel comme agent fédérateur ?

Selon méthodologie herméneutique qui cherchera à décrire les différents types d’écoles du dimanche pour comprendre ces dispositifs d’éducation populaire, nous vérifierons l’hypothèse d’une création due à une collaboration avortée pour raisons religieuses avec la Société pour l’instruction élémentaire (SIÉ : 16-17 juin 1815-1911) que Buisson surnomme « la plus ancienne et la plus grande association laïque d'enseignement primaire que nous possédions en France » (Buisson, 1911 : www).

Notre corpus de données sera composé de sources premières, tels : les rapports d’archives publiés en particulier dans le Journal d'éducation (JÉ) de 1815 à 1821, des publications des premiers acteurs du mouvement des écoles du dimanche comme David César Chabrand (1780-1863), des acteurs du Comité d’encouragement des écoles du dimanche (CEÉdD : 1826-1828) et les archives pour le XIXe siècle de la Société d’encouragement pour l’instruction primaire parmi les protestants de France (SEIPPF : 1829-1994) puis de la Société des écoles du dimanche (SÉD : 1852 à 2003), avant la loi de séparation entre l’Église et l’État (1905).

Nous analyserons ces textes ainsi que ceux sur la genèse de la tentative de la tentative de déploiement du modèle d’éducation lancastérien en France, pour montrer comment l’histoire des mouvements s’est croisé, repoussant à plus tard l’idée d’une école « mixte » quant à la religion.

 

Bibliographie réduite :

Revues :

Journal de l’Éducation, (1815 à 1821). T.1 à T. 11, Société formée à Paris pour l’amélioration de l’enseignement élémentaire.

Magasin et Journal des Écoles du Dimanche, (1851-1863 /1888-1902). Paris, SÉD

Documents d’archives, circulaires et rapports :

Archives de la Société pour l'encouragement de l'instruction primaire parmi les protestants de France, (1828-1900), Société d'histoire du protestantisme français (SHPF:017Y).

Chabrand, David César, (1817). Des écoles du dimanche de leur importance et de la manière de les diriger, Toulouse, 12 p.

Comité des Écoles du Dimanche, (1827). Conseils pour l’établissement et l’organisation des Écoles du Dimanche, Paris, Smith, 19 p. (SHPF, 2 590/10)

Martin, François fils, (1829). Rapport séance préparatoire à la SEIPPF, Ms 17 et 24 avril 1829, (SHPF ; SEIP 017Y/1/1)

Rapports d’AG Société des Écoles du Dimanche (SHPF : T 516).

Registre des Procès verbaux du Comité de la SEIPPF, 1849 (SHPF ; O17 Y 53, 2).

Société pour l’Encouragement de l’Instruction Primaire parmi les Protestants de France, 1829, Prospectus, 27 juillet 1829, 19 p. (SHPF : SEIPPF, 017Y).

Staël, le baron Auguste de, (1826). président provisoire, Henri de Lutteroth, secrétaire provisoire, Circulaire aux pasteurs : École du Dimanche, comité pour l’encouragement des Écoles du Dimanche, Paris, 1er Mai 1826 (SHPF, 2492), cité dans Archives du christianisme au XIXe siècle, 1826, p. 221-224

 

Monographies, thèses :

Chalopin, Michel, (2008-. L’enseignement mutuel en Bretagne de 1815 à 1850, V1, (Thèse de doctorat en Histoire), Rennes 2.

Gauthey, Louis François Frédéric, (1858). Essai sur les Écoles du Dimanche, Paris, Société des Écoles du Dimanche.

Hamel, Joseph, (trad), (1818). Joseph Lancaster, Alexander Bell, L'enseignement mutuel, ou, Histoire de l'introduction et de la propagation de cette méthode pas les soins du Docteur Bell, de J. Lancaster et d'autres : description détaillée de son application dans les écoles élémentaires d'Angleterre et de France, ainsi que dans quelques autres institutions, Paris, L. Colas.

Tronchot, Raymond, (1973). L’enseignement mutuel en France de 1815 à 1833 luttes politiques et religieuses autour de la question scolaire, t.1, thèse présentée devant l’université de Paris 1, le 30 juin 1972, service de reproduction des thèses Lilles.