039 - Frontières psychiques et étiquetage des enfants roms à l'école

Elodie Kerrien

CREF, Université Paris Ouest Nanterre La défense, FRANCE

 

Mots clés : Roms, école, étrangeté, frontières psychiques, étiquetage.

 
La communication propose une nouvelle lecture des obstacles à la scolarisation des enfants roms ainsi que des pistes de réflexion permettant de les surmonter. Quelles sont les frontières entre les Roms et l’école ? Quels sont les motifs de la non-scolarisation d’une majorité d’enfants roms ?
Au-delà des raisons d’ordre économique et culturel souvent invoquées (Collectif Romeurope, Liégeois), l'approche clinique d’orientation psychanalytique (Blanchard-Laville), par la prise en compte des phénomènes psychiques inconscients, apporte un autre éclairage sur une problématique à laquelle l’école se trouve confrontée aujourd’hui ainsi que sur les questions d’inclusion et d’égalité des chances. Cette approche sera enrichie de considérations culturo-historiques afin d'explorer les fondements de la peur réciproque entre familles/enfants roms et enseignants, peur dont je fais l'hypothèse qu'elle constitue un obstacle à la scolarisation des enfants roms.
Dans un premier temps, nous nous centrerons sur les familles. Les pratiques culturelles et plus particulièrement le communautarisme des familles roms sera mis en lien avec leur Histoire. Histoire marquée depuis tous temps par les persécutions, de l'esclavage au génocide, sans oublier exclusion et discrimination dont ils sont encore victimes aujourd'hui. Le communautarisme sera considéré comme un rempart face au danger que figurent les « gadgé » et la méfiance envers l'institution scolaire - représentante du monde des gadgé et régie par ceux-ci - comme une déclinaison de cette peur. Les propos recueillis lors d'entretiens exploratoires viendront étayer cette hypothèse (crainte des OQTF (obligation de quitter le territoire français), peur d’être séparé des enfants...). Le rejet constituerait un mode de défense face à l'Autre, perçu comme une menace. En quoi l'enfant rom peut également incarner la figure de cet Autre, menaçant la professionnalité de l'enseignant ?
Dans un second temps, nous nous intéresserons à l’institution et plus précisément aux représentations des enseignants. Qu’en est-il de l’enfant rom dans l’imaginaire enseignant ? La conduite de trois entretiens avec des professeurs des écoles a permis de faire émerger plusieurs pistes interprétatives. Méconnaissance et/ou incompréhension de la culture rom laissent les enseignants désarmés face à un peuple dont je pose l’hypothèse qu’il constitue la figure extrême de l’altérité (Giust-Desprairies). En quoi le rejet peut être lu comme la manifestation d’un désinvestissement, au sens d’Aulagnier ? A partir des notions d’étiquetage et d’étrangeté (Freud), je souhaite démontrer comment la scène sociale se fait le reflet de la scène psychique et en quoi l’analyse de la dimension fantasmatique peut éclairer les frontières psychiques entre les Roms et l’école. Ceci nous permettra de nous interroger sur le rôle de l'institution scolaire quant à la scolarisation de ces enfants, notamment sur les actions à penser pour l'accompagnement/la formation des enseignants.

 

Références bibliographiques :

Aulagnier P. (1982). « Condamné à investir », Nouvelle Revue de Psychanalyse, XXV, p. 309-330. Repris dans Un interprète en quête de sens. Paris : Ramsay, 1986, p. 325-358.

Blanchard-Laville C. (1999). « L’approche clinique d’inspiration psychanalytique : enjeux théoriques et méthodologiques ». Revue française de pédagogie. Volume 127, 1999, p. 9-22.

Blanchard-Laville C., Chaussecourte P., Hatchuel F., Pechberty B. (2005). « Recherches cliniques d’orientation psychanalytique dans le champ de l’éducation et de la formation »Revue française de pédagogie, 151, p. 111-162. 

CNDH Romeurope. (2010). La non-scolarisation des enfants Roms migrants : Etude sur les obstacles à la scolarisation des enfants Roms migrants en France.

Freud S. (1919). L’inquiétante étrangeté et autres essais. Traduit de l’allemand par Bertrand Féron. Paris : Gallimard, 1985.

Giust-Desprairies F. (2003). La figure de l’autre dans l’école républicaine. Paris : PUF.

Liégeois J-P. (2002). Conseil de l’Europe. Projet pour la mise en œuvre de la Recommandation (2000)4, Document de cadrage (CD-ED-BU (2002)30). Strasbourg : Editions du Conseil de l’Europe.