032/0 - Le technologique, le professionnel, le scientifique dans les enseignements, les formations techniques, les apprentissages et développements professionnels : confrontations des perspectives de recherche.

Porteurs du symposium :

Alain Jean

Université Montpellier 2 et 3, France

 

Joël Lebeaume

Université Paris Descartes, France

 

Jean-Louis Martinand

ENS Cachan, France

 

Discutant : Jean-Louis Martinand

 

Mots clés : Technologique, professionnel, scientifique, enseignement, formations générales et spécialisées, alternance

 

Résumé : Ce symposium se propose à la fois 1) de discuter les positionnements et les cadrages théoriques de recherche qui contribuent à problématiser ce qui relève du technologique, du professionnel et du scientifique dans les enseignements et les formations techniques et professionnelles et 2) d’interroger les relations et les articulations, prescrites, réelles ou possibles de ces types de contenus et de pratiques entremêlés. L’enjeu de recherche majeur est de clarifier et de spécifier les questions d’ingénierie de formation et les problématiques de recherches consacrées à la large thématique des formations générales ou spécialisées dispensées dans les différents cadres (scolaires, universitaires, entreprises, centres de formation…) et dispositifs de l’enseignement et de l’accompagnement… initiant aux compétences et pratiques des professions et métiers de la santé, de l’industrie, de l’agriculture, du travail social, de l’enseignement…

En effet, la diversité des cadrages théoriques – avec les effets de mode auxquels ils n’échappent pas – qui relèvent notamment des didactiques des disciplines technologiques, de la didactique professionnelle, de l’ergonomie cognitive, de la psychologie du travail, de la professionnalisation, de l’ingénierie de la formation initiale ou continuée, de la sociologie des professions, des curriculums… tend au brouillage des contributions scientifiques des recherches publiées, à l’affaiblissement des faits construits et à la dispersion des travaux. La clarification et la comparaison des problématiques de recherche, des concepts et des méthodologies est ainsi indispensable pour le développement des recherches permettant d’élucider ou d’opérationnaliser les contenus, les compétences, les modalités de leur enseignement, appropriation, incorporation ou développement, et d’accès aux qualifications, titres et certifications.

Avec cette perspective, les communications du symposium sont principalement centrées sur 1) l’argumentation des problématiques construites, des concepts centraux, des références majeures, des outils méthodologiques élaborés, des travaux empiriques mis en œuvre, des faits établis, des propositions de formation évaluées ; 2) la discussion du positionnement des recherches conduites, leurs contributions heuristiques ou pratiques et leurs limites et 3) leurs conditions de possibilité de mise en œuvre éventuellement participative, par les chercheurs, les praticiens, les formateurs, spécialistes ou non des contenus et des terrains et des modalités de ces formations qui articulent du technologique, du professionnel et du scientifique.

 

Les communications portent sur des recherches menées ou engagées, et concernent :

 

  • La caractérisation des contenus d’ordre technologique, d’ordre professionnel et d’ordre scientifique ;
  • L’équilibre, les relations, les différenciations, les intégrations de ces contenus dans des curriculums prescrits, projetés, produits, vécus ou co-produits ;
  • Les diverses modalités pédagogiques, d’articulation de ces contenus, (analyses « post » de l’activité, transfert et extension de compétences, décryptage des situations d’action, simulation ou utilisations de simulateurs, activités de projet…) ;
  • Les agendas et temporalités dans les phases de formation, les relations entre les différents contenus dans les formations juxtapositives ou intégratives ;
  • Les rôles et contributions spécifiques des différents acteurs dans ces formations, les liens qu’établissent les intervenants, ou que font les élèves, les étudiants, les stagiaires ou les apprentis entre eux.

 

 

Bibliographie

Lenoir, Y. Pastré, P. (2008). Didactique professionnelle et didactique disciplinaires en débat. Toulouse: Octares.Malglaive, G. (1990). Enseigner à des adultes. Paris: PUF.

Barbier, J. M., Bourgeois, E., Chapelle, E., Ruano-Borbalan J-C. (2009). Encyclopédie de la formation. Paris: PUF.

Staudenmaier, J. M. (1985). Technology's storytellers. Reweaving the human fabric, Society for the History of Technology and the M.I.T. Press, Cambridge, Mass. and London.

Minguet, G., Thuderoz, C. (Dir). (2005). Travail, entreprise et société. Manuel de sociologie pour ingénieurs et scientifiques. Paris : PUF.

Veillard, L ? (2012). Construire des curriculums d'apprentissage en situation de travail. Quelle collaboration didactique entre écoles et entreprises dans les formations en alternance ?. In Education et didactique, 1 vol6. pp. 47-68.