031 - Devenir un adulte hypermoderne: une injonction paradoxale à l'autonomie? Approche clinique de mobilités étudiantes en Argentine

Charlotte Gamundi

CREF, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, France

 

Mots clés : mobilité internationale - étudiant - devenir adulte - clinique - hypermodernité.

 

Alors, que dans la société actuelle, que nous qualifierons d’hypermoderne, le nombre d’étudiant en mobilité internationale est en perpétuelle croissance à travers le monde, très peu de recherches se proposent de comprendre, au-delà des raisons clairement affichées par les jeunes, ce qui les pousse au plus profond d’eux même à faire le choix de partir étudier à l’étranger. Or, c’est précisément ce qui nous préoccupe dans ce travail. Cette communication présentera l’avancée d’une thèse de doctorat en science de l’éducation. Il s’agit d’une thèse en cotutelle franco-argentine. La démarche est clinique d’orientation psychanalytique (Blanchard-Laville et al. 2005), et c’est à travers l’analyse d’entretiens non-directifs (Yelnik, 2005), que nous aborderons la question du devenir adulte d’étudiants en mobilités internationales. Six étudiants ont été interviewés, trois Argentins et trois Français, les deux genres sont représentés à parts égales. Les jeunes ont été rencontrés deux fois chacun, une première fois avant leur départ ou dans la semaine qui a suivit leur arrivée, puis une seconde fois, à leur retour ou dans la semaine précédant leur départ. Il nous a semblé important que les entretiens se fassent dans la langue maternelle de chaque étudiant afin de laisser les associations libres de ce dernier s’exprimer, en évitant la barrière de la langue et en permettant le plus de choix possibles dans le vocabulaire. A partir de deux points de vue différents mais convergents, ceux de la psychanalyse et de la sociologie, nous tenterons de comprendre quel rôle joue la mobilité étudiante dans le devenir adulte du sujet. Nous nous intéresserons donc à ce qui se joue psychiquement pour ce dernier tout en observant dans quel contexte social il s’inscrit. Cette communication présentera les premiers résultats de cette recherche, ceux issus de l’analyse des entretiens effectués avec les trois étudiants français.

 

Références bibliographiques :

Aubert, N. (dir.). (2004). L’individu hypermoderne. Paris : Eres.

Blanchard-Laville, C. & Al. (2005). Recherches cliniques d’orientation psychanalytique dans le  champ de l’éducation et de la formation. Revue française de pédagogie, 151, 11-162.

De Gaulejac, V. (2009). Qui est « je » ? . Paris : Du Seuil.

Gamundi, C. (A paraitre). Devenir adulte face à l’étranger, in Hatchuel, F. (dir.) Transmettre ? Entre anthropologie et psychanalyse, regards croisés sur des pratiques familiales. Paris : L’Harmattan, 157-172.

Yelnik, C. (2005). L’entretien clinique de recherche en sciences de l’éducation. Recherche et formation, 50, 23-26.