026 - Les manuels scolaires religieux en Syrie à l’épreuve des droits de l’homme

Sohaib AL ZAHRAN

Université de Paris Ouest Nanterre La Défense, France

 

Mots clés : Manuels scolaires, programmes religieux, droits de l’homme, laïcité, Syrie

 

Cette communication porte sur les représentations des droits de l’homme dans les manuels scolaires religieux en Syrie, plus spécifiquement ceux de la 2ème secondaire. Elle interroge la perception islamique des droits humains, notamment au regard de leur origine séculière. Elle analyse les difficultés occasionnées par la confrontation aux enjeux d’ordre politique, philosophique, juridique et théologique. Une approche comparative est développée dans ce but avec d’une part la Déclaration universelle des droits de l'homme, et de l’autre, avec les travaux portés par le courant de la réforme et le renouvellement de la pensée islamique. En tenant compte du fait que le contenu des manuels s'inscrit dans un cadre temporel donné, il importe de discuter du positionnement quelque peu paradoxal de ces ouvrages au sein d’un enseignement religieux organisé par un État laïque. Il apparaît que, malgré l’existence de doctrines islamiques élaborées en accord avec l’esprit de la Déclaration universelle, dans la mesure où elles avancent une relecture des textes qui font l’objet de la polémique, les manuels restent fidèles à un courant de pensée traditionnel pour ne pas dire archaïque. Les éditions les plus récentes n'ont pas accompli de progrès notables en la matière et se sont au contraire avérées davantage soumises au carcan d'un régime autocratique. Afin de mieux intégrer et faire appliquer les droits de l'homme, l’enseignement religieux syrien doit relever plusieurs défis, dont l'élaboration d'une véritable citoyenneté, le respect de la diversité de la société et la redéfinition de l’État.

 

Références bibliographiques :

ABDERRAZEQ, A. (1994). L'islam et les fondements du pouvoir (traduit par A. Filali-Ansary). Paris : La Découverte.

BACZCO, B. (2000). Une éducation pour la démocratie, textes et projets de l'époque révolutionnaire. Genève : Librairie DROZ.

BAUBÉROT, J. 2003. La laïcité entre citoyenneté et Droits de l'homme. In Th. Ferenczi et al. Religion et politique, une liaison dangereuse? (p. 235-244). Editions Complexe.

BOISARD, M. A. (2007). Existe-t-il une conception islamique spécifique des droits de l'Homme? In M. AGI et al. Islam et droits de l'homme (p. 25-30). Paris : Des idées et des Hommes.

BORRMANS, M. (2007). La déclaration universelle des droits de l'homme de 1948 et les déclarations des droits de l'homme dans l'Islam. In M. AGI et al. Islam et droits de l'homme (p. 269-287). Paris : Des idées et des Hommes.

COLLANGE, J.F. (2002). La liberté de croyance dans la pensée religieuse. La protection internationale de la liberté religieuse. Bruxelles : BRUYLANT.

ESPOSITO, J, TAMIMI, A et al. (2000). Islam and secularisme in the Middle East (Islam et sécularisme en Moyent-Orient). 1er édition. London : Hurst & Company.

FILALI-ANSARY, A. (2003). Islam, laïcité, démocratie. Pouvoirs. n° 104, p. 5-19.

FILLOUX, J.C. (2001). Epistémologie, éthique et sciences de l'éducation. Paris, Budapest, Torino : L'Harmattan.

GHALIOUN, B. (1997). Islam et politique, la modernité trahie. Paris: La Découverte & Syros.

HOUSSAYE, J. (1992). Les valeurs à l'école, l'éducation aux temps de la sécularisation. Paris : PUF.

MILOT, M, Ouellet, F et al. (1997). Religion, éducation et démocratie, un enseignement culturel de la religion est-il possible? Paris, Montréal : Harmattan.

SOÊTARD, M. (1999). Nature et liberté en éducation. In J. HOUSSAYE et al (ED), Education et philosophie, approches contemporaines (p. 119-133). Paris : ESF.