006 - Développer les compétences sociales et les habiletés par la formation au travail collectif en EPS et en Sciences physiques.

Nicolas Epinoux

Equipe Vie Sportive LACES Université Bordeaux Segalen UFRSTAPS, France

 

Lucile Lafont

Equipe Vie Sportive LACES Université Bordeaux Segalen UFRSTAPS, France

 

Mots-clé : apprentissage coopératif, formation, transdiciplinarité

 

Les compétences sociales constituent désormais l’un des piliers du socle commun de compétences en France mais aussi en Europe. Cette thématique s'affirme aussi comme une préoccupation des politiques éducatives du monde entier. L'interrogation initiale, qui porte la réflexion de notre thèse en cours, est celle du développement des compétences sociales des adolescents en milieu scolaire. Nous affirmerons que cet objet d’enseignement est au carrefour des deux thématiques "éducation/instruction". Le modèle de l'apprentissage coopératif (AC) a montré que la structuration de l’apprentissage à plusieurs produit des résultats supérieurs à l’apprentissage individuel, à la fois au niveau scolaire mais aussi au niveau social (Lafont et Winnykamen, 1999; Johnson, Johnson et Garibaldi 1990). L’objet de cette communication est de montrer en quoi l’AC est une forme scolaire pertinente, dans la mesure où l’on prend en compte la nécessité de former les élèves à la coopération pour qu’ils puissent interagir de façon efficace (Gillies, 2003). C’est dans cette perspective que nous proposerons un protocole de développement d’une compétence sociale en EPS et en Sciences physiques pour des élèves de collège : apprendre à interagir et à collaborer pour mener à bien un projet collectif.
Le travail de thèse met en œuvre un protocole de formation aux compétences sociales construit au travers du champ théorique de l'AC. Cette expérimentation en collège consiste à comparer deux classes de 4° (une classe formée à coopérer et une classe non préparée à ce travail) du point de vue des compétences motrices, du sentiment d'efficacité personnelle, des habiletés sociales (SSR) et des relations au sein des groupes au cours de 2 cycles d'enseignement dans 2 disciplines scolaires. Les tâches sont la construction d'une production collective en Acrosport (EPS) et la réalisation à plusieurs de protocoles expérimentaux en Sciences Physiques. Outre la présentation d'une partie des données quantitatives, on exposera des extraits de verbatims d'interactions en groupe coopératif pour tenter de mieux "saisir" et analyser les effets observés.

 

Références bibliographiques :

Gillies, R. (2003). The behaviors, interactions, and perceptions of junior high school students during small-group learning . Journal of Educational Psychology, 95, 1, 137-147.

Johnson, D.W., Johnson, R.T. & Garibaldi, A. (1990). Impact of Group Processing on Achievement in Cooperative Groups. Journal of Social Psychology, 130, 4, 507-516.

Lafont, L., & Winnykamen, F. (1999) Cooperation and competition in children and adolescents. In Y. Vauden Auweele, F. Bakker, S. Biddle, M. Durand, & R. Seiler (Eds.), Psychology for physical educators (pp. 379-404). Champaign Il: Human Kinetics.