005 - Enjeux de la collaboration dans le développement métacognitif en lecture

Jocelyn Reulier

Université Catholique de l'Ouest, Angers, France

 

Jean-Pierre Gaté

Université Catholique de l'Ouest, Angers, France

 

Jean-Yves Lévesque

Université du Québec à Rimouski, Rimouski, Québec

 

Mots clés : Compréhension en lecture, métacognition, collaboration.   

 

Résumé : Lors de la 5ème Conférence Internationale sur la "métacognition" (EARLI, 2012), 190 communications provenant de 27 pays ont été soumises. Les recherches sur cette thématique suscitent donc toujours autant d'intérêt et revêtent un enjeu important dans le domaine des Sciences de l'Education. Dans cette optique, notre recherche doctorale conduite en cotutelle de thèse (France/Québec), et ayant abouti récemment à la double diplômation (docteur/PHD), a tenté de mieux comprendre : "en quoi les interactions verbales entre pairs permettent de développer la métacognition chez des élèves de CM1, en difficulté de compréhension en lecture".

Les concepts de "compréhension en lecture" (Giasson, 1990), de "métacognition" en lecture (Lafortune et al., 2010) et de "collaboration" feront l'objet d'explicitations dans une perspective théorique et praxéologique. La recherche s’est déroulée auprès de 5 élèves en difficulté de compréhension en lecture. Pour être en mesure de répondre à notre question, un des défis a consisté à faire interagir ces sujets sur des textes documentaires, à un niveau métacognitif. Ils ont ainsi bénéficié de l’"étayage" du praticien-chercheur (Van Del Pol et al., 2010), sur une période de 5 mois.

Les 2500 interactions ont fait l'objet d'une captation vidéo et ont été analysées à l'aide de la méthode du questionnement analytique en mode écriture (Paillé et Mucchielli, 2003). Parallèlement, il s'agissait d'identifier les interactions de nature métacognitive. Les susdites méthodes d'analyse des données seront explicitées, en s'appuyant sur des exemples concrets. Une place privilégiée sera ensuite accordée aux résultats de la recherche, mettant en exergue  l'enjeu des interactions verbales entre pairs quant au développement métacognitif en lecture. Le processus cyclique des interactions verbales de nature métacognitive, combiné au processus cyclique de l'étayage de type métacognitif, sera particulièrement mis en évidence et exemplifié par des extraits d’interactions verbales captées au cours des séances de travail.

Pour finir, un regard distancié sera porté sur cette recherche en évoquant, notamment, les défis associés à l'étayage de type métacognitif et à la double posture de praticien-chercheur. La conclusion permettra de mettre en évidence les perspectives prometteuses de recherche découlant de cette thèse.

 

Bibliographie :

Giasson (1990). La compréhension en lecture. Montréal, Québec. Gaëtan Morin Editeur.

Lafortune, L., Fréchette, S., Sorin, N. Doudin, P.A. et Albanese, O. (2010). Approches affectives, métacognitives et cognitives de la compréhension. Québec : PUQ.

Van De Pol, J., Volman, M. et Beishuizen, J. (2010). Scaffolding in teacher-student interaction : a decade of research. Educational psychology review, 22 (3), 271-297.