003 - Les politiques d’éducation tout au long de la vie à l’ère de l’européanisation : d’une coopération renforcée vers la voie de l’intégration ?

Mihaela-Viorica Ruşitoru

Faculté des Sciences de l’Education, Strasbourg, France et

Faculté d'Etudes Européennes, Cluj-Napoca,  Roumanie

 

Mots-clés : éducation tout au long de la vie, européanisation, globalisation, politique éducative, intégration.

 

Contexte et problématique : Le processus d’européanisation et de mondialisation marque une avancée dans l’élaboration des politiques d’éducation tout au long de la vie. Dans ce contexte, analyser la manière dont ces politiques sont menées constitue un enjeu  majeur de la recherche actuelle en éducation. Les organisations internationales liées à l'éducation ont mis en œuvre des systèmes d’indicateurs pour tenter d'harmoniser le système éducatif.

Questions de recherche : L’impact de l’européen et de l’international sur le national, en matière de politique d’éducation tout au long de la vie est de plus en plus visible. Comment se sont construites les politiques d’éducation tout au long de la vie à l’ère de la mondialisation ? Au niveau européen, peut-on définir les efforts vers une coopération concertée des Etats membres ? S’agit-il, avec l’introduction des indicateurs et systèmes de certification, d’un glissement d’une voie de coopération vers une voie d’intégration des politiques éducatives ? Peut-on parler d’une gouvernance supranationale allant vers une politique commune en la matière?

Démarche et méthodes de recherche : Nous nous appuyons sur l’étude des politiques éducatives dans l’Union Européenne. L’éducation reste essentiellement du ressort des politiques nationales, assujettie au principe de subsidiarité. Pourtant, une analyse actuelle montre que des évolutions majeures ont été enregistrées. Faire l’état des lieux des politiques d’éducation tout au long de la vie renvoie à une transversalité et de ce fait, des méthodes complémentaires sont utilisées dans notre recherche :

  • l’analyse des textes officiels portant sur le cadre législatif des politiques éducatives, au niveau interne et international (décrets, lois, Constitutions, règlements, directives)
  • le dépouillement de la littérature grise sur le sujet, notamment les ouvrages de Roger Dale, Luce Pépin et Joseph Stiglitz
  • l'enquête sur le terrain avec 60 entretiens semi-directifs, à base d’une grille d’analyse, réalisés auprès des concepteurs des politiques européennes et internationales (Commission Européenne pour l’éducation, Parlement Européen, Cedefop, European Training Foundation, Cour de Justice des Communautés Européennes, Unesco - Institut pour Lifelong Learning, Crell, Ocde, Conseil de l’Europe, Cour Européenne des droits de l’homme, Organisation Internationale du Travail, universitaires et chercheurs nationaux).

Résultats : Nous utilisons l’analyse thématique des entretiens et la confrontation de leur contenu à la littérature grise. Nous montrons qu’à l’heure actuelle les politiques éducatives tout en restant le ressort des Etats membres, s’inscrivent de plus en plus dans une démarche de coopération renforcée et d’intégration. Une gouvernance supranationale s’instaure depuis le lancement de la stratégie de Lisbonne. Les premiers changements d’une intégration au niveau de l’enseignement supérieur apparaissent et il se peut qu’à l’avenir cette démarche évolue même au-delà.  

 

Références bibliographiques :

Dale, R., Robertson, S., (2009), Globalisation and europeanisation in education, Oxford: Symposium Books.

Pépin, L., (2006), L’histoire de la coopération européenne dans le domaine de l’éducation et de la formation. Comment l’Europe se construit- Un exemple, Luxembourg : OPOCE.

Stiglitz, J. (2002), La grande désillusion, Paris : Fayard.