« Laboratoire d’enseignants encore apprenants » au sein d’un établissement scolaire : enjeux, méthodes et effets sur la formation des enseignants

Luc Ria

Laboratoire ACTé, Institut Français de l'Éducation, ENS Lyon, France

 

Valérie Lussi Borer

Laboratoire CRAFT, IUFE, Université de Genève, Suisse

 

Mots clés : Enseignants débutants, établissement formateur, développement professionnel.

 

Résumé : Dans le cadre des travaux de la chaire Unesco « Former les enseignants au XXIe siècle », un laboratoire d’analyse de l’activité enseignante a été créé pour expérimenter de nouvelles modalités de formation des enseignants au sein même de leur établissement. L’enjeu est d’appréhender leur activité en classe avec une rigueur d’analyse, une pertinence contextuelle et une entraide intergénérationnelle pour favoriser le développement d’une culture professionnelle d’établissement.

A partir d’une approche scientifique de l’analyse de l’activité enseignante pour concevoir des dispositifs visant à favoriser son développement, notre corpus de recherche a été composé de traces (photos et vidéos) de l’activité en classe d’enseignants débutants volontaires pour être filmés puis autoconfrontés à ces traces, selon des modalités individuelles et collectives. Des recueils de données ont été effectués lors des différentes étapes du dispositif de formation pour en apprécier les effets sur la transformation des dispositions à percevoir, penser et agir des enseignants.

Les premiers résultats montrent la nécessité : a) de construire un cadre éthique garantissant aux débutants d’expliciter leurs activités dans des espaces collaboratifs protégés et sécurisants, b) d’offrir des formats progressifs d’explicitation des activités : de l’usage de traces d’activité peu « intrusives » (photos) à des traces d’activité plus exposantes (vidéo), de sessions de formation individuelles à d’autres collectives, de la mobilisation première de l’activité débutante à celle seconde d’enseignants plus chevronnés, c) de mobiliser des outils réflexifs pour apprendre successivement à décrire l’activité, l’interpréter en s’appuyant sur la description du vécu professionnel et proposer des pistes concrètes de modification et d) de s’appuyer sur une perspective développementale de l’agir débutant pour mettre en avant ses transformations typiques et leur proposer des projets de transformation de leurs propres activités en classe compatibles avec leurs dispositions à agir.